Attaqué sur Nice, Philippot défend nos libertés sur CNews et à Paris

Spread the love

Articles  : Fev. 2021 – Jan. 2021 – Dec. 2020 – Nov. 2020

Florian Philippot, invité sur CNews, doit se justifier sur le rassemblement qu’il a organisé, ce vendredi, à 14 heures à Nice. On lui signale que les participants n’étaient pas masqués, ce à quoi le président des Patriotes répond que toutes les manifs se déroulent comme cela.

Il rappelle qu’Estrosi, qui avait eu le Covid, appelait, il y a un an, à suivre le traitement du Pr Raoult. Il défend les manifestants qui ont envie de vivre normalement et refusent la dictature sanitaire.

Élisabeth Lévy se sent obligée d’ironiser sur le fait qu’il n’y avait que 400 manifestants. L’Insoumis David Guiraud fait la leçon à Philippot sur le fait que les manifestants ne portaient pas le masque, partition étrange pour un Insoumis. Il revient sur la proposition de Mélenchon : une France par rotation ! Bref, ils ne se bougent pas les fesses, mais ils font semblant d’être opposants.

Et le nommé Frédéric Durand reproche à Philippot de ne croire à rien. Il se montre arrogant. Élisabeth Lévy sert la soupe au gouvernement sur son traitement sur le Covid. Elle fait le coup de la démocratie pour justifier la politique du gouvernement.

Le collabo David Guiraud joue les bons élèves, et reconnaît qu’il y a un grave danger, alors qu’un Raoult admet qu’il n’y a pas davantage de morts âgés de moins de 65 ans qu’en 2019. Il s’oppose à tout rouvrir.

Ils nous sortent le toubib de service, Jamil Rhamani, qui nous explique qu’il faut porter le masque dehors et respecter les distances sociales, soit deux mètres entre les gens. Il défend les mesures prises à Nice, et explique que tout le monde tâtonne. Il nous explique que c’est dur d’être un politique, à présent.

Philippot rappelle que les élus qui confinent les Français ne se l’appliquent pas à eux-mêmes. Il rappelle de manière claire qu’il faut rouvrir tout, et tout de suite. Autre chose que la machine à gaz des Insoumis.

Ensuite, on évoque la montée de la délinquance. Philippot évoque l’absence d’intégration de nouvelles populations nouvelles. Bien évidemment, Guiraud noie le poisson, comme d’habitude, et tient le discours de l’excuse.

Enfin, Florian pulvérise l’écriture inclusive, et ce qu’elle incarne comme dérive de la société.

ET LE RASSEMBLEMENT PARISIEN DU JOUR

A noter que Maître Brusa, qui avait annoncé sa venue, s’est décommandé au dernier moment, et que Jean-Frédéric Poisson était encore présent.

Lucette Jeanpierre, Riposte Laïque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.