Ensauvagement : cela empire tous les jours, en France et en Europe !

Articles : juillet 2020juin 2020mai 2020avril 2020

Riposte Laïque

Nouvelles informations sur l’actualité de la délinquance dans notre “Douce France” :

Après Bordeaux, c’est le tour de Toulouse de nous proposer sa série d’agressions à l’aide d’une arme blanche. Deux de plus, dans la nuit du dimanche 2 août à lundi, dans le centre-ville, à quelques heures d’intervalle.

La première, vers 1 h 30 du matin, un jeune homme de 26 ans, poignardé au ventre, alors qu’il circulait rue de la Concorde, entre le boulevard Matabiau et le boulevard d’Arcole.

Puis, vers les 4 h 30, cette fois quai de la Daurade, c’est un autre jeune homme, âgé lui de 25 ans, qui est également poignardé.

Tous deux ont été dirigés, en urgence absolue, vers l’hôpital de Rangueil.

– Une longue course poursuite s’est déroulée dans la région lyonnaise samedi soir, entre Villeurbanne et l’Ain.

Un équipage de policiers de Vaulx-en-Velin tentait de contrôler « aimablement » un véhicule qui roulait à vive allure, dans les rues de la ville.

Le chauffard a pris la fuite en direction de l’A42 et s’est engouffré sur l’autoroute, forçant le barrage de Beynost.

Il a roulé jusqu’à Ambérieu-en-Bugey, puis fait demi-tour pour se diriger vers Lyon.

Malgré la pose d’une herse et un pneu crevé, il a poursuivi sa route tout en cherchant à percuter le véhicule de la BAC.

À la sortie vers Cusset, à Villeurbanne, l’un des policiers a enfin décidé de sortir son arme et de tirer.

Immédiatement le fuyard s’est arrêté.

Âgé de 22 ans, sans permis de conduire et une trentaine d’antécédents judiciaires et, sur lui, 5 grammes de cannabis.

Les policiers ont porté plainte… non, je ne plaisante pas !

– En Belgique, ce dernier vendredi, en situation irrégulière, un individu âgé de 49 ans, armé d’un couteau, a menacé les employés du CPAS d’Herstal. Il exigeait de l’argent. Sans domicile connu, mais bien connu des services de police pour trafic de stupéfiants, il a été appréhendé. Nous ignorons la suite.

– En Allemagne, un migrant d’origine afghane, arrêté pour le viol d’une fillette de 11 ans, est relâché faute de preuves, après 12 jours d’emprisonnement et, cinq semaines plus tard, le nommé Zubyr S. viole une autre fillette de 13 ans. Espérons que les policiers puissent le prouver, avant un prochain viol !

– À Blaye, en Gironde, samedi soir, vers les 22 h, une jeune femme, au volant d’un camion, a foncé sur la terrasse d’une crêperie où se trouvaient le gérant, Jean-Marc Monnery et son fils, écrasant tout sur son passage.

Elle avait pénétré dans la citadelle après avoir forcé la barrière d’un péage.

Après une course poursuite, les gendarmes ont tiré dans les pneus du camion pour le stopper et il a terminé sa course contre un arbre.

Appréhendée, la jeune femme a été dirigée vers un service de psychiatrie.

L’enquête déterminera si elle était, ou non, sous l’emprise de stupéfiants…

– À Lyon, vendredi soir vers 22 h 10, devant le métro La Guillotière, dans le quartier du même nom, au cours d’une rixe, un individu a été poignardé sauvagement.

Il a été conduit, dans un état grave, vers l’hôpital de Lyon-Sud.

L’auteur de l’agression a été interpellé.

– Toujours à Lyon, mais dans le quartier de la Croix-Rousse, 4e arrondissement, un individu âgé de 26 ans, sans domicile fixe et originaire de Marseille, a été appréhendé pour avoir agressé, à l’aide d’un couteau, le blessant au bras et au torse, un autre homme.

Maîtrisé par des témoins, dont l’un a été également blessé au bras, alors qu’il sortait de l’établissement couvert de sang.

–  À Villefontaine (Isère), dimanche 2 août, vers 9 h 30, un individu, âgé de 29 ans et armé d’un couteau et hurlant « Allahu akbar » a été interpellé dans la rue, quartier des Étourneaux.

Il a tenté de se rebeller avant d’être maîtrisé. Est-il un inconnu pour les services de police ?

– À Paris, dans le 18e arrondissement, Porte de Clignancourt, dans la nuit du 1er au 2 août, vers les 3 h du matin, voulant maîtriser le conducteur alcoolisé d’une voiture qui circulait à très vive allure, mais sans trop lui faire de mal, les motards se font voler une bombe lacrymogène – dont ils sont aspergés – et une paire de menottes, avant qu’il ne prenne la fuite à pied.

Il a été interpellé quelques instants plus tard, sans le rudoyer, en présence d’un couple, sans doute ses passagers !

– À Marseille (Bouches-du-Rhône), dans la nuit du 13 au 14 juillet, dans le 12e arrondissement, une femme âgée de 51 ans a été agressée, bâillonnée, parce qu’elle hurlait, dénudée et violée, par un individu qui s’est introduit dans son appartement, avenue du 24 avril 1915, passant par la baie laissée ouverte à cause de la chaleur.

Il s’est enfuit en lui volant son portable ainsi qu’une somme de 200 euros.

L’individu, dont nous ignorons les origines, a été finalement identifié et appréhendé.

– Toujours à Marseille, grâce au confinement, neuf morts seulement depuis le début de 2020. Actuellement les affaires (de drogue) retrouvent une pleine activité et, dans la nuit de dimanche à lundi, alors qu’ils circulaient sur l’autoroute A7, entre la sortie Hôpital Nord et Cité des Aranavaux, le passager d’une voiture, âgé de 19 ans, a été abattu d’une rafale de kalachnikov.

Son frère, 25 ans, qui conduisait, a été également atteint mais son pronostic vital n’est pas engagé.

Tous deux étaient connus des services de police pour trafic de stupéfiants, il s’agit donc d’un nouveau règlement de compte.

Pour terminer ce tour d’Europe des faits divers sanglants, c’est en Grèce que Christina, une femme de 57 ans, a été retrouvée morte, lardée de coups de couteau par un Pakistanais, âgé de 34 ans, à qui elle donnait du travail mais qu’elle venait de licencier.

Il l’a tuée parce qu’il était en colère, a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *