RT FRANCE

Spread the love

Webtube et Rutube France font confiance à RT France depuis plusieurs années. Cette chaine a toujours su faire preuve de professionnalisme sans partie pris bien que cette chaîne soit financée par la Russie. Nous gardons notre confiance à cette chaine.

A partir du 2 mars 2022, RT France n’est plus diffusé en Europe. Pour contourner ce problème il faut regarder Webtube/Rutube via Tor. Ce navigateur web permet de surfer anonymement. Votre adresse IP change et après quelques tentatives vous devriez retrouver le site RT France.

Tuto “Tor” ici : https://www.youtube.com/watch?v=YvqezCAhsGg

3 réflexions sur « RT FRANCE »

  1. YouTube agit comme un Etat et bannit deux médias russes mais en incitant à la haine contrairement à leurs règles. C’est un grave coup de canif à la liberté d’expression. Les talibans, Al Jazeera et bien d’autres peuvent continuer à déverser leur fiel haineux. Les médias financés par les Etats occidentaux, des médias qui, à l’instar de France Télévision font une propagande comme on ne l’avait plus connu depuis le gouvernement de Vichy.
    En fait YouTube, donc Google, enfreint le droit international et même ses propres règles.
    Ce qui était un conflit armé aux causes méritant d’être débattues devient un cyber conflit où le premier média du monde outrepasse toutes les règles qui régissent le droit inaliénable d’accès à l’information et plus généralement les Droits de l’Homme. Nous voici face à une plateforme qui n’offre plus qu’une propagande univoque, celle des Etats-Unis et ses alliés. Au lieu d’agir au cas par cas, la filiale de Google nous montre qu’elle détient le pouvoir absolu sur une information qui, plus que jamais, mériterait que soient accessibles des contenus contradictoires, permettant aux internautes de s’informer, réfléchir et arbitrer. Non ! La solution choisie relève d’une dictature numérique qui fait prendre conscience de la puissance de YouTube et de sa capacité à dominer un monde multipolaire qui, bien souvent, ne connaît qu’elle. Une pétition ne servirait à rien. Et le modèle économique de cette plateforme ne fera que favoriser les “influenceurs” bien-pensants qu’aura choisis la plateforme dont le dessein est clair : dominer l’information mondiale et soutenir une propagande qui n’est qu’un agrégat pestilentiel de mensonges et de haine. Sans doute est-ce aussi la réponse apportée par le géant du numérique qui a vu se multiplier les accès via des VPN depuis la décision inique de Bruxelles. Nous verrons quelles seront les réactions face à cette prise en otage d’internautes qui demandent très largement l’accès à une pluralité et une diversité dont les géants du digital ne veulent pas. Honteux !

  2. YouTube agit comme un Etat et bannit deux médias russes mais en incitany à la haine contrairement à leurs règles. C’est un grave coup de canif à la liberté d’expression. Les talibans, Al Jazeera et bien d’autres peuvent continuer à déverser leur fiel haineux. Les médias financés par les Etats occidentaux, des médias qui, à l”instar de France Télévision font une propagande comme on ne l’avait plus connu depuis le gouvernement de Vichy.
    En fait YouTube, donc Google, enfreint, le droit international et même ses propres règles.
    Ce qui était un conflit armé aux causes méritant d’être débattues devient un cyber conflit où le premier média du monde outrepasse toutes les règles qui régissent le droit inaliénable d’accès à l’information et plus généralement les Droits de l’Homme. Nous voici face à une plateforme qui n’offre plus qu’une propagande univoque, celle des Etats-Unis et ses alliés. Au lieu d’agir au cas par cas, la filiale de Google nous montre qu’elle détient le pouvoir absolu sur une information qui, plus que jamais, mériterait que soient accessibles des contenus contradictoires, permettant aux internautes de s’informer, réfléchir et arbitrer. Non ! La solution choisie relève d’une dictature numérique qui fait prendre conscience de la puissance de YouTube et de sa capacité à dominer un monde multipolaire qui, bien souvent, ne connaît qu’elle. Une pétition ne servirait à rien. Et le modèle économique de cette plateforme ne fera que favoriser les “influenceurs” bien pensants qu’aura choisis la plateforme dont le dessein est clair : dominer l’information mondiale et soutenir une propagande qui n’est qu’un agrégat perstilentiel de mensonges et de haine. Sans doute est-ce aussi la réponse apportée par le géant kdu numérique qui a vu se multiplier les acccès via des VPN depuis la décision inique de Bruxelles. Nous verrons quelles seront les réactions face à cette prise en otage d’internautes qui demandent très largement l’accès à une pluralité et une diversité dont les géants du digital ne veulet pas. Honteux !

  3. Génial, depuis trois siècles de sabotage des mentalités, les éveillés peuvent de nouveau s’élever au dessus des horizons carcéraux édifiés par la paresse intellectuelle du plus grand nombre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.