Laïcité : le ministère de l’Éducation reçoit pas moins de 30 appels par jour d’enseignants pour des conflits liés à la religion

Si le nombre d’incidents relevés par les profs est stable, certains observent une « radicalisation des pratiques religieuses ».

La plateforme d’appels créée fin mai par le ministère de l’Éducation nationale reçoit pas moins de 30 appels par jour d’enseignants en quête d’aide et de conseils, notamment pour des questions relatives à la laïcité et aux conflits liés à la religion. Dans l’entourage de Jean-Michel Blanquer, on assure que ces professionnels sont écoutés, orientés et pris en charge dans les 24 heures.

Dans ce contexte, le contenu d’une note de synthèse annuelle des renseignements territoriaux, datée de juillet et révélée mardi par Europe 1, n’étonne guère au ministère. Comme d’autres avant celle-ci, la note de quelques pages signale des cas de communautarisme musulman dans les établissements scolaires, en insistant sur le fait que ces cas sont stables. «Les motifs sont de plus en plus inquiétants», estime en revanche la radio, qui prend l’exemple d’élèves refusant d’avoir cours dans une classe comportant du mobilier rouge, jugé « haram », c’est-à-dire interdit par le Coran.

(…) Le Figaro





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *