L’avis de Pierre Cassen…

Un débat de 2013 avec Pierre Cassen qu’il faut absolument regarder ! ICI

Il y a 3 ans, un Tunisien tuait 86 Niçois : Hollande coupable !

Pierre Cassen évoque le prochain match de l’Algerie, ce dimanche 14 juillet 2019, et ses risques de débordement. Il revient sur le 14 juillet 2016, ou un Tunisien tua avec son camion 86 Niçois et en blessa près de 500. Rappelant les faits, il accuse Hollande, Valls et Cazeneuve d’avoir provoqué, par leur politique migratoire irresponsable et criminelle, ce massacre, qui, hélas, en annonce d’autres.

Tommy en prison, loi AVIA : la dictature des collabos !

Attaque d’un commissariat aux cris de Allah akbar !

Pierre Cassen évoque l’attaque d’un commissariat, à Val-de-Reuil, dans l’Eure, par une quinzaine de « jeunes », aux cris d’Allah akbar. Il insiste sur l’absence de réactions des policiers, sur le silence des médias et des politiques, et compare ces faits, graves, avec l’attitude de l’appareil d’Etat face aux Gilets jaunes

Au pays de Macron-Sciappa , le délateur est roi.

Pierre Cassen pointe du doigt la culture de la délation qui, selon lui, s’accélère sous le régime de Macron, et sous l’impulsion de Marlène Schiappa. Il rappelle que cela rappelle les heures les plus sombres de notre Histoire, et qu’il fut un temps où les délateurs étaient montrés du doigt.

Vivre ensemble mais avec ceux qui me ressemblent….

ierre Cassen commente longuement le concept du « Vivre ensemble », et en décode le piège qu’il recouvre : imposer aux Français de vivre et de s’adapter à ceux qui ne vivent pas comme eux, et veulent imposer leur mode de vie au pays d’accueil.

Damel Debouzze : une vraie chance pour la France

Pierre Cassen, partant de l’affaire du cachet de 90.000 euros attribué par la mairie d’Ivry à Djamel Debouzze (arrivé en retard, et qui a fait un flop), revient sur le parcours du franco-marocain. Il conseille à cet homme de gauche, qui dit avoir été approché pour devenir ministre, de se mettre au service du pays, et d’entrer au gouvernement Macron.

La France championne du monde de la censure internet !

Pierre Cassen annonce un nouveau titre de champion du monde pour la France : celui du nombre de pages bloquées sur internet. Il rappelle que c’est sous le gouvernement Hollande-Valls qu’une véritable censure de masse, visant essentiellement les sites de la réinfosphère, s’est mise en place. Il énumère, depuis l’arrivée de Macron, toutes les nouvelles dispositions prises par ce régime, pour censurer encore davantage la liberté d’expression sur la toile. Et il décrit l’abominable loi Avia qui se profile…

Cazeneuve m’a traîné au tribunal pour un drôle de dessin.

Pierre Cassen nous narre un nouveau procès dont il a été l’objet. Il est passé devant la 17e Chambre, suite à une plainte de Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur de Hollande, devenu Premier ministre. Ce socialiste n’a pas supporté un dessin drôle le représentant en train de lécher une babouche musulmane. Il a encore moins supporté d’être qualifié de champion du monde des lèche-babouches. S’estimant injurié, il réclame à Pierre 1 euro, pour laver son honneur bafoué, et 3000 euros pour payer ses frais de justice. D’où cette vidéo, pleine d’humour à l’encontre de celui que ses copains surnommaient R2D2…

Urgences et immigration : sujet tabou pour Pelloux

Pierre Cassen retrace le parcours de l’urgentiste très médiatisé Patrick Pelloux depuis 2003. Il reproche au collaborateur de Charlie Hebdo de ne parler des urgences que quand la droite est au pouvoir. Il ne pardonne pas à l’urgentiste d’avoir évoqué les nombreuses agressions subies par le personnel soignant sans avoir précisé qu’elles sont le fait la plupart du temps de nouveaux venus…Oubli d’autant plus scandaleux que Pelloux défend l’invasion migratoire.

Discours d’Edouard Philippe : c’est l’orchestre du Titanic.

Pierre Cassen compare le discours de politique générale d’Edouard Philippe à l’orchestre du Titanic, continuant à jouer pendant que le navire coulait. Il compare, en citant nombre d’exemples effrayant, la situation de la France à celle du célèbre bateau en train de sombrer. Et il montre, alors que notre pays est en train de mourir, submergé par l’invasion migratoire, le côté dérisoire et désuet des propositions du Premier ministre, dont il démontre qu’elles sont toutes tournées contre les classes populaires et les classes moyennes, au profit des « nouveaux venus ».

La belle histoire Mamoudou : on nous aurait menti ?

Pierre Cassen revient, un an après, sur la belle histoire de Mamoudou Gassama, ce clandestin malien qui avait sauvé un enfant de 4 ans, suspendu dans le vide après une chute depuis son balcon, un étage plus bas. Il signale que le journaliste André Bercoff, qui, il y a un an, avait osé émettre des doutes sur la crédibilité de cette histoire, a recommencé, un an plus tard, en invitant des scientifiques, notamment des physiciens. Et tous expliquent que la version de l’histoire est tout simplement impossible. Nous aurait-on menti, et si oui, dans quel but ?

Nos Djihadistes sont français ! Libérez nos camarades !

Pierre Cassen commente les neufs condamnations à mort qui frappent des djihadistes de nationalité française, partis combattre pour l’Etat islamique, en Syrie et en Irak. Il remarque que le débat sur la peine de mort resurgit, à cette occasion, et que la presque totalité de la gauche demande à la France d’intervenir pour les libérer, alors que la majorité de nos compatriotes souhaite qu’ils soient exécutés en Irak, et qu’ils ne reviennent plus jamais en France.

Macron veut me voler mes armes…pour délit d’opinion.

C’est une histoire scandaleuse, qui le touche en premier lieu, que Pierre Cassen a décidé de rendre publique. Tireur sportif, ayant acquis ses armes en toute légalité, n’ayant jamais été condamné pour la moindre violence, il se voit sommé par une préfecture de province, suite à une requête de la préfecture des Yvelines, de rendre ses armes, sous peine de perquisition policière. Sans vergogne, l’Etat de Macron affirme dans une lettre que Pierre rendra publique que c’est à cause de ses écrits qu’il lui est définitivement interdit de posséder une arme chez lui, ainsi que des munitions. Dans le même temps, dans les banlieues islamisées, les kalachnikov sont nombreuses, et presque tous les clandestins sont armés de couteau !

Nuit du Ramadan sur France 2, laïcité bafouée !

Ce mercredi, la chaîne publique France2 a cru bon de fêter la rupture du jeûne du ramadan. Pierre Cassen explique pourquoi c’est une grave entorse à nos principes laïques. Il pointe du doigt la responsabilité de tous les faux laïques, bouffeurs de curé mais silencieux devant l’offensive des islamistes.

Valls et Hamon au chômage, aidez-les !

Pierre Cassen rappelle qu’il y a un peu plus de deux ans, en janvier 2017, la primaire socialiste opposait Manuel Valls à Benoit Hamon, et que tous deux se rêvaient en futurs présidents de la République. Depuis, c’est pour les deux hommes, au parcours politique similaire, la descente aux enfers. Et dimanche, tous les deux se sont pris un spectaculaire camouflet. Le premier n’a fini que 4e à Barcelone, avec 12 %, tandis que le second a fait à peine plus de 3 %. Tous les deux paraissent prêts à abandonner la politique, n’ayant plus guère de perspectives. Seul problème : que faire d’eux, car ils n’ont jamais bossé, et ne connaissent rien de la vraie vie ?

Potins, les coucheries entre journaleuses et politiques

Pierre Cassen rappelle que dans les pays anglo-saxons, c’est une faute professionnelle pour une journaliste que d’avoir des rapports amoureux avec un homme politique. A travers la révélation, faite dimanche soir, de la liaison qui dure deux ans à présent entre Yannick Jadot, la tête de liste écolo aux Européennes, et Isabelle Saporta, chroniqueuse quotidienne à RTL, Pierre Cassen s’interroge sur la déontologie de la profession. Il cite surtout un ensemble d’autres exemples où, sans vergogne, le conflit d’intérêt entre le métier de journaliste et celui de politique a cohabité en France, jusqu’au plus haut sommet de l’Etat. Il remarque par ailleurs que cela ne marche que dans le sens des femmes journalistes et des hommes politiques, et que, curieusement, aucun élu du FN n’a jamais eu de relation amoureuse connue avec une journaliste…

Macron battu mais résultat désastreux pour la France !

Pierre Cassen analyse, dès 20 h 40, les résultats des élections européennes. S’il se réjouit de la défaite de Macron, il refuse de se laisser aller à cette seule satisfaction. Il constate, avec des chiffres effrayants, que plus de la moitié de nos compatriotes votent pour les écolos et leur imposture climatique et pour des lèche-babouches immigrationnistes. D’où son énorme coup de gueule contre 13 millions d’électeurs français.

CSA une police médiatique au service de Macron

Pierre Cassen, dans une journée où on n’a pas le droit de parler des élections européennes revient sur de curieuses décisions du CSA, qu’on ne peut que qualifier de très partisanes. Il explique aux Français le fonctionnement de cette structure, son idéologie, et surtout les avantages plus que conséquents de son président, de ses six membres, et de ses 300 salariés. Il démontre, avec son humour habituelle, que cette structure est devenue une police politique au service du pouvoir, et de l’idéologie multiculturelle dominante.

Si Macron fait moins de 20 %, je sors le champagne !

Pierre Cassen vient de recevoir les professions de foi des principaux candidats. Il commente, verre à la main, différentes hypothèses, en fonction des sondages, et annonce les conditions pour lesquelles il est prêt à boire plusieurs bons coups, ce dimanche, à l’annonce des résultats. Parmi celles-ci, il prédit – prenant quelques risques – que Macron et sa potiche Loiseau seront sous les 20 %, et se dit, dans ce cas, prêt à sortir le champagne !

Macron un nouveau Strauss-Kahn

Pierre Cassen revient sur la carrière de Dominique Strauss-Kahn, ce président socialiste du FMI qui était programmé pour être élu de la République en 2012. Il compare son programme politique à celui mis en place par Emmanuel Macron. Il remarque que les deux hommes étaient soutenus par les mêmes oligarques financiers, il constate d’autre part que nombre de collaborateurs actuels de Macron viennent de l’équipe de Strauss-Kahn.

Imaginons que Zemmour ait traité Cohn-Bendit d’ordure…

Pierre Cassen nous dit pourquoi, exceptionnellement, il a regardé ce lundi soir le débat télévisé, sur la question européenne, ayant opposé Eric Zemmour à Daniel Cohn-Bendit. Il explique pourquoi il admire le premier, et exècre le second. Revenant sur l’échange, parfois musclé, qui a opposé les deux hommes, il démontre la vulgarité et la grossièreté du prétendu progressiste, qui s’est permis d’insulter grossièrement le journaliste, le qualifiant d’ordure. A travers la question de la concurrence libre et non faussée, de l’invasion migratoire et de l’islamisation de notre pays, soulevé par une invité, Pierre explique que Zemmour défend la France, alors que Cohn-Bendit la livre au tiers-monde. Il conclut en expliquant pourquoi il espère que Cohn-Bendit sera jugé un jour, pour l’ensemble de son oeuvre, pour crime contre la France.

Suite à la mort de deux soldats d’élite français, au Bénin, Pierre Cassen exprime une froide colère, dans un style fort différent de celui de Patrice Quarteron, mais dans le même esprit. Alors que le boxeur patriote hurle sa rage devant l’inconscience de deux bobos à cause de qui deux héros sont morts, Pierre cible davantage les politiques, et leur mépris pour les valeurs de l’armée française, qu’ils n’ont eu de cesse d’humilier et de dépecer. Concernant ces deux crétins, qui, par exotisme, en voyage de noces, ont bravé les avertissements du Quai d’Orsay pour se la jouer rebelles de gauche, il estime que le président de la République ne devrait même pas aller les accueillir, et encore moins les traiter en héros. Par ailleurs, en citant nombre d’exemples, il démontre que quotidiennement, ce régime trahit les valeurs pour lesquelles deux militaires se sont engagés, au service de leur pays, et donné leur vie.

En ce premier jour du ramadan, suivi en France par 70 % des musulmans, Pierre Cassen rappelle que notre société laïque doit permettre à tout le monde de cohabiter harmonieusement, en séparant strictement le religieux du politique, et il s’interroge sur certaines pratiques religieuses imposées par des croyants aux non-croyants. Citant plusieurs anecdotes frappantes, il se demande si, dans la France de 2019, le ramadan est compatible avec notre société laïque, et avec certaines activités professionnelles. Il réaffirme son attachement au modèle laïque français, et s’inquiète des reculs que l’obscurantisme de certains religieux entendent lui imposer.

Pierre Cassen réagit aux propos de Lilian Thuram, qui reproche aux Français d’être plus généreux avec Notre-Dame qu’avec les « migrants » africains. Il explique d’abord qu’il a mis des lunettes noires, pour donner des gages à ceux qui risqueraient de le traiter de raciste, parce qu’il ose contredire une icône de la cause africaine. Il démontre ensuite, tout au long de cette vidéo, que cet ancien footballeur, qui se dit « antiraciste », véhicule en réalité un discours racialiste, hostile envers les Blancs. Selon Pierre Cassen, la finalité des propos de ce faux antiraciste, c’est une situation de type sud-africain, où, depuis la fin de l’apartheid, 70.000 fermiers blancs ont été sauvagement assassinés et des centaines de milliers de Blancs persécutés en raison de la couleur de leur peau.

Avec un humour corrosif, Pierre Cassen commente la dernière proposition de Benoît Hamon – qu’il surnomme « Bilal », à cause de ses connivences avec ses électeurs musulmans de Trappes. En effet, ne sachant plus quoi faire, ni quoi dire, pour exister, l’ancien candidat socialiste à la présidentielle réclame, ni plus ni moins, des tribunaux d’exception pour juger ceux qu’il considère coupables d’écocide contre l’humanité ! Ah, cette nostalgie de la culture du goulag et de la rééducation des mal-pensants ! Avec une telle proposition, Pierre Cassen promet à Hamon que sa liste ne va pas dépasser de beaucoup les 1 %, lors des prochaines élections européennes !

Pierre Cassen constate que la liste de Loiseau, plombée par l’impopularité de Macron et les gaffes quotidiennes de l’ancien ministre, est en train de s’enfoncer. Ils ont donc été obligés d’appeler au secours Dany Cohn-Bendit, qui va encore les plomber davantage, à cause de son impopularité et de son passé d’apologiste de la pédophilie. Quant à une autre liste mondialiste, celle du PS, dirigée par Raphaël Glucksmann, c’est un naufrage encore plus lourd de conséquences, puisque les 5 % ne sont pas certains d’être atteints, donc pas d’élu ! Eux, ils ont appelé au secours Christiane Taubira, sans doute une des femmes les plus détestés par les Français, qui n’ont pas oublié son catastrophique passage place Beauvau, ni sa haine contre les Français d’origine, descendants d’esclavagistes, selon son mode de pensée. Pierre prédit, pour ces deux listes, une descente aux enfers, lors des deux dernières semaines qui restent avant le vote du 26 mai. Cela n’a pas l’air de le déranger trop, par ailleurs…