Jeux Méditerranéens en Algérie : La Marseillaise sifflée par la foule, l’ambassadeur de France quitte le stade d’Oran

Articles  : Juil. 2022Juin. 2022 – Mai 2022Avr. 2022 –

Facebook : https://www.facebook.com/ORTF-News-107572991571884

+ Webtube : Laissons tomber ces algériens qui refusent d’adhérer aux valeurs de la France et de l’Europe. A quand la fin de la double nationalité avec ces gens là ?

La délégation française engagée aux Jeux Méditerranéens doit composer avec l’accueil hostile des spectateurs algériens. Le match France-Algérie, ce jeudi, s’annonce brûlant. Alors que ces Jeux Méditerranéens sont marqués par un fort engouement populaire à Oran, les Français sont régulièrement pris pour cible par les spectateurs. Le ton avait d’ailleurs été donné dès la cérémonie d’ouverture comme en témoignent les sifflets descendus des tribunes au passage de la délégation tricolore.

Les Bleus ne déméritent pas aux Jeux Méditerranéens organisés à Oran. Après quatre jours de compétition, la France affiche 23 médailles à son compteur (dont six en or), soit le troisième plus gros total derrière l’Italie (44) et la Turquie (39). Les sportifs français ne peuvent pourtant pas compter sur le soutien des spectateurs.

Le match France-Espagne en football a été un autre exemple de l’ambiance pesante avec laquelle doivent composer les Bleus. La Marseillaise a en effet été copieusement sifflée, A tel point que l’Ambassadeur de France présent au stade a quitté la tribune officielle pour marquer son mécontentement, revenant seulement après le coup d’envoi selon la presse algérienne.

« On n’entendait même pas l’hymne tellement les sifflets étaient impressionnants », a confié un joueur à La Gazette du Fennec. Au lendemain de leur match nul (1-1) contre des Espagnols encouragés au son de « Espagna ! Espagna ! », les Bleus ont d’ailleurs reçu les excuses d’officiels algériens venus à leur hôtel.

Mais les Français peuvent s’attendre à un accueil encore plus hostile ce jeudi à l’occasion de leur match face au pays hôte. La tension est en effet à son comble et ce d’autant plus que les Fennecs doivent l’emporter pour espérer se qualifier.

sports.fr

AddFreeStats.com Free Web Stats! Ecoutez DJMusic.fr

Nos chances pour la France, les faits du jour…

Articles  : Juil. 2022Juin. 2022 – Mai 2022Avr. 2022 –

Facebook : https://www.facebook.com/ORTF-News-107572991571884

+ Webtube : Ca se passe tous les jours ici en France et malheureusement chaque semaine apporte son lot d’incivilités, de dégradations et d’agressions.

AddFreeStats.com Free Web Stats! Ecoutez DJMusic.fr

I-Média 402 – Avortement : Liberté ou Crime

Articles  : Juil. 2022Juin. 2022 – Mai 2022Avr. 2022 –

Facebook : https://www.facebook.com/ORTF-News-107572991571884

Image de la semaine

Jean-Yves Le Gallou analyse les images effarantes d’une horde de milliers de migrants prenant d’assaut un poste-frontière hispano-marocain à Melilla. Bilan du carnage : une quarantaine de morts et plus d’une centaine de blessés.

Avortement : Liberté ou Crime ? La décision de la Cour Suprême des Etats-Unis de balayer la jurisprudence Roe vs Wade permet aux états de légiférer librement sur l’accès à l’avortement. La nouvelle a provoqué une tempête médiatique outre-atlantique mais également en France. Retour sur cette séquence de propagande partiale et violente.

Revue de presse Premières sessions de l’Assemblée Nationale, grève de l’audiovisuel public, condamnation de Ghislaine Maxwell et bien d’autres sujets sont couverts dans notre revue de presse hebdomadaire.

Le retour tonitruant du COVID Le COVID a fait son grand retour dans les titres d’actualité. Doses de rappel, retour du masque et des gestes barrières, pass vaccinal remis en route … L’opération médiatique de préparation des esprits à l’obéissance et la soumission est enclenchée.

AddFreeStats.com Free Web Stats! Ecoutez DJMusic.fr

La chanson du jour, 27 Club – Chløë Black

Articles  : Juil. 2022Juin. 2022 – Mai 2022Avr. 2022 –

Facebook : https://www.facebook.com/ORTF-News-107572991571884

Voici une chanson qui fait du bien. Incroyable voix et magnifique vidéo tout en noir et blanc. Un nouveau dimanche qui commence bien.

Here is a song that feels good. Incredible voice and beautiful video all in black and white. A new Sunday that starts well.
AddFreeStats.com Free Web Stats! Ecoutez DJMusic.fr

Heureux comme un agresseur en France…

Articles  : Juil. 2022Juin. 2022 – Mai 2022Avr. 2022 –

Facebook : https://www.facebook.com/ORTF-News-107572991571884

Avez-vous vu le film The Boondock Saints (1999) ? Vous devriez. C’est l’histoire de deux frères d’origine irlandaise, habitant à Boston, catholiques comme il se doit. Ils travaillent dans une pêcherie et habitent dans un appartement miteux. Un jour, à la messe, le curé fait un sermon qui les marque : « Nous devons tous craindre les méchants. Mais il y a quelque chose de pire, que nous devons craindre plus encore : c’est l’indifférence des bons. » À partir de cette illumination, les deux frangins décident de débarrasser la ville de ses plus sordides criminels, avec beaucoup de bonne volonté, un chapelet autour du cou et en récitant des prières.

Je n’incite personne à la violence, et il est impossible de se faire justice sous nos latitudes. Toutefois, oui, le curé des Boondock Saints a raison : pire que la mauvaiseté des méchants, il y a l’indifférence des bons. La violoniste suisse Julie Berthollet, qui joua naguère au profit des migrants, a été victime, cette semaine, d’une agression sauvage dans le métro. Personne n’a bougé. Personne n’a levé la tête. Soudainement passionnés par le sudoku de 20 Minutes, les ectoplasmes de la république individualiste se sont laissés couler dans la lâcheté bienheureuse. « Il avait un couteau », indiquera sobrement, sans un mot d’excuse, l’un des témoins de la scène. Depuis, la violoniste qui aimait tant la France pense se réinstaller dans le canton de Vaud, en Suisse. Elle se dit « pas de taille » à affronter l’agressivité et la violence de Paris. On la comprend.

Ce jeudi 30 juin, c’était l’heure du verdict pour Bamdad Amin, jugé à Évry pour deux viols et une agression sexuelle. La cour l’a reconnu coupable de tous les chefs d’accusation et condamné à six ans de prison, dont deux ferme, avec aménagement de peine. En d’autres termes, Bamdad Amin ne mettra pas un pied en prison. L’une de ses victimes a témoigné à la sortie du tribunal, encore sous le choc. Le motif d’une telle clémence ? Le coupable est père d’une petite fille et la cour ne souhaite pas briser la vie d’un enfant. Qu’un prédateur brise la vie de trois jeunes femmes, va, mais qu’on le sépare de sa fille, ce serait monstrueux… Comprenne qui pourra. Quand ce brave homme reviendra devant la Justice – parce qu’il y reviendra -, il sera trop tard pour pavoiser. Il aura détruit plusieurs autres corps et plusieurs autres vies. C’est comme ça.

Les Juifs d’Europe centrale, à l’époque où ils ne se faisaient pas frapper ou insulter dans les rues de la banlieue parisienne où ils passaient profiter des joies de la Ville Lumière, avaient un proverbe : « Heureux comme Dieu en France. » Dieu est-il toujours heureux en France ? La France est-elle toujours, objectivement, belle aux yeux de Dieu ? Telle n’est pas la question de cet article. Ce proverbe devrait en tout cas être légèrement amendé : ce sont les agresseurs qui sont heureux en France, et les victimes qui prennent en pleine figure leur impunité totale, comme un crachat supplémentaire après ce qu’elles ont vécu. Pas étonnant qu’on glorifie les victimes dans un monde qui ne châtie pas les coupables et ne récompense pas les héros. Il faudra nous interroger collectivement, un jour, sur l’ambivalente figure du migrant isolé, véritable pharmakon des temps modernes, à la fois mal pour le peuple et remède pour les bobos, victime selon les médias mais bourreau dans l’ordre des faits.

En attendant, toute notre sympathie à ces personnes que le système ne protège plus, ne protégera jamais plus. Elles sont sorties du champ de vision de la « Justice » et de la morale commune. Tant pis pour l’idée que nous nous faisons de notre pays.

Arnaud Florac, dans BV

AddFreeStats.com Free Web Stats! Ecoutez DJMusic.fr

Xavier Raufer : « Le problème ne vient pas des quartiers mais de ceux qui les habitent »

Articles  : Juil. 2022Juin. 2022 – Mai 2022Avr. 2022 –

Facebook : https://www.facebook.com/ORTF-News-107572991571884

Le criminologue Xavier Raufer revient, pour Boulevard Voltaire, sur l’explosion des violences en zone rurale mais aussi à Lyon, quartier de la Duchère. Une illustration de la faillite totale de la ruineuse « politique de la ville » et l’abandon des zones rurales.

AddFreeStats.com Free Web Stats! Ecoutez DJMusic.fr

Sondages : Macron plonge, Marine Le Pen passe devant et caracole

Articles  : Juil. 2022Juin. 2022 – Mai 2022Avr. 2022 –

Facebook : https://www.facebook.com/ORTF-News-107572991571884

La spirale à la baisse se confirme pour le couple gouvernemental. Dans un sondage IFOP-Fiducial publié ce 29 juin, le président de la République perd encore 4 points sur un mois et atteint 42 % d’opinions favorables. C’est peu. Le Premier ministre, dans le même sondage, atteint seulement 41 % malgré un rebond (+5 points), tandis que Marine Le Pen bénéficie de sa nouvelle stature de parlementaire leader de la droite et de l’opposition, avec 44 % d’opinions favorables. Elle arrive ainsi pour la première fois… devant le président de la République.

Cette étude est confirmée par une autre, réalisée par Kantar Public-Epoka pour Le Figaro Magazine, qui mesure la cote de confiance des personnalités politiques. Macron y culmine cette fois à 32 % après une dégringolade de 5 points sur un mois, tandis que 61 % des Français ne lui font pas confiance (+5 points). Pour lui, la dégringolade prend des proportions inquiétantes : sa cote de confiance est en chute libre depuis mars (de 45 % à 32 %). Surtout, ce sondage montre une envolée des personnalités de la droite nationale, à commencer par la première d’entre elles : Marine Le Pen gagne 6 points, à 39 % d’avis favorables. La patronne du nouveau groupe Rassemblement national à l’Assemblée arrive donc, une fois encore, devant le président de la République. Elle arrive aussi en deuxième position des personnalités préférées des Français, derrière… Édouard Philippe (43 %, -2 points). L’embellie touche largement la famille patriote. Derrière Marine Le Pen, Jordan Bardella bondit aussi de 5 points, à 26 %, comme Marion Maréchal, qui reste donc très populaire à droite (26 %, +2 points). Le contraste est spectaculaire. À ce niveau, Macron rejoint les moins populaires des présidents de la Ve République après cinq années de pouvoir. Et ce n’est sans doute pas fini !

L’inflation terrible qui attaque les Français se constate certes aussi hors de nos frontières, mais qu’a fait Macron pour calmer cette fièvre ? Il a fait partie des va-t-en-guerre, il a poursuivi la politique mondialiste forcenée de ses prédécesseurs et s’étonne aujourd’hui des méfaits de ce mondialisme devenu fou. S’ajoute aux effets d’un bilan désastreux, au mépris, au trou terrible du déficit et de la dette, au poids démentiel de l’État français sur le pays et à l’absence totale et volontaire de l’immigration dans ce pays, le retour du Covid. Ce Covid forcera l’exécutif à prendre des mesures potentiellement impopulaires au plus mauvais moment.

Le remaniement de l’équipe gouvernementale est en effet attendu ces jours-ci. Quelle égérie woke Macron sortira-t-il de son chapeau après la trouvaille Pap Ndiaye ? On s’attend au pire, sans garantie aucune de n’être pas déçu !

Marc Baudriller, Boulevard Voltaire

AddFreeStats.com Free Web Stats! Ecoutez DJMusic.fr

À quoi sert (encore) le brevet ?

Articles  : Juil. 2022Juin. 2022 – Mai 2022Avr. 2022 –

Facebook : https://www.facebook.com/ORTF-News-107572991571884

Le hashtag #Brevet monte mollement sur les réseaux sociaux. Pour la forme, quelques politiques – Pap Ndiaye, Éric Ciotti… – adressent leurs vœux de réussite à un diplôme gonflé à l’hélium du contrôle continu qui ne fait trembler personne. Et donc ne réjouit plus quand il est décroché. Tout le monde donne le change, la presse aussi, pour laquelle, en juin, le brevet est un marronnier.

Le Figaro a délégué un jeune journaliste à Paris à la sortie du Petit Condorcet et du collège Jules-Romains, pour rendre compte du stress et de l’émotion de nos chers ados. Les témoignages candides qu’il recueille parlent d’eux-mêmes : « En vrai, on n’est pas trop stressés », commente Théo, « sur TikTok, tous les influenceurs disent que le brevet est plutôt facile »« En plus, les anciennes générations nous ont dit que le brevet était très facile », renchérit Hector. Même son de cloche à l’issue : « Je n’ai jamais vu une dictée aussi simple. Aucun mot de vocabulaire compliqué », commente Rihanna. Une épreuve sans doute plutôt « ludique »

Les profs eux aussi jouent leur partition et ont sorti gentiment cette année, on peut les féliciter, la carte classique : la dictée est une fable d’Ésope, Le Moustique et le Lion. La grammaire et la compréhension portent sur une fable de La Fontaine, Le Lion et le Moucheron. Mais ils savent déjà que leurs notes, si elles sont moucherons ou moustiques, deviendront lions, par la magie d’une réunion d’harmonisation au rectorat.

Les parents, « fidèles mais pas dupes », comme dirait feu l’académicien Michel Mohrt, les féliciteront, offriront même peut-être un petit cadeau en guise de récompense, mais n’en penseront pas moins. Une mère de famille de banlieue parisienne témoigne : « Il y a quelques années pour une épreuve, mon aîné n’avait pas entendu son réveil, et nous non plus ! C’était un lendemain de canicule, nous avions dîné tardivement dans le jardin pour prendre le frais, avec cette température, nous nous pensions déjà en vacances… il a quand même eu son brevet avec mention assez bien, malgré son zéro ! »

On est loin des affres du certificat d’études décrit par Colette dans Claudine à l’école, de son instituteur conduisant en grandes pompe ses meilleurs élèves endimanchés à la ville. À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Comme pour le bac, dévalué comme un assignat de l’an IV, c’est un simulacre de rite initiatique auquel les adultes font semblant de croire pour ne pas faire de peine aux adolescents… ou un simulacre de rite qui initie à tous les autres, dans un pays qui empile les faux-semblants ? Simulacre d’élections, pour lesquels les médias se passionnent, quand tant de décisions sont prises à Bruxelles. Simulacre de droite, qui n’a plus rien de conservateur, simulacre de gauche, qui n’a plus rien de social. Simulacre d’indignation, face au discours touchant d’un vieil homme, par des antifascistes d’opérette, ou plutôt de club-théâtre de MJC subventionnée. Simulacre, bientôt de 14 juillet, devant une tribune pleine de députés NUPES antimilitaristes. Simulacre de 11 novembre, quelques mois plus tard, pour rendre hommage au sacrifice de poilus tombés pour défendre pied à pied, à la baïonnette, un mètre de terre française quand nos frontières sont aujourd’hui ouvertes à tous vents et continents.

Il est à noter, cependant – finissons sur une note positive -, qu’Ésope et La Fontaine n’ont pas été conspués sur les réseaux sociaux. Allez, un petit motif d’espérer. La situation catastrophique dans laquelle nous nous voyons n’est peut être, elle aussi, qu’un simulacre. Sait-on jamais.

Gabrielle Cluzel, Boulevard Voltaire

AddFreeStats.com Free Web Stats! Ecoutez DJMusic.fr

Santé. Les cigarettes électroniques aromatisées dans le viseur de l’UE

Articles  : Juil. 2022Juin. 2022 – Mai 2022Avr. 2022 –

Facebook : https://www.facebook.com/ORTF-News-107572991571884

Dans le cadre de son plan de lutte contre le tabagisme, l’Union européenne a proposé le 29 juin d’interdire la vente de certains produits aromatisés utilisés dans les cigarettes électroniques afin de rendre le vapotage moins attractif.

Créer « une génération sans tabac » se passant des cigarettes électroniques

La Commission européenne a déclaré que sa proposition faisait suite à une augmentation significative du volume de ces produits vendus dans les 27 pays de l’Union européenne.

Ainsi, une récente étude menée par l’UE a montré une augmentation de 10 % des volumes de ventes de « produits du tabac chauffés » dans plus de cinq pays membres. Parmi les États les plus concernés selon la Commission européenne, ces ventes de « produits du tabac chauffés » ont explosé en France (+ 406 %), au Portugal (180 %) et aux Pays-Bas (153 %) entre 2018 et 2020.

Toutefois, cette interdiction ne concernerait pas tous les dispositifs de vapotage puisque de nombreuses e-cigarettes ne contiennent que de la nicotine.

Stella Kyriakides, commissaire chargée de la santé et de la sécurité alimentaire, a déclaré : « Neuf cancers du poumon sur dix étant causés par le tabac, nous voulons rendre le tabagisme aussi peu attrayant que possible pour protéger la santé de nos concitoyens et sauver des vies. » L’objectif de la Commission européenne est de créer « une génération sans tabac » dans une Europe où « moins de 5 % de la population consommera du tabac d’ici 2040 ».

3,5 millions de nouveaux cancers par an

Actuellement, toujours selon les chiffres de Bruxelles, le cancer est la deuxième cause de décès au sein des pays membres. Dans l’Union européenne, qui compte 450 millions d’habitants, on dénombre environ 1,3 million de décès par cancer et 3,5 millions de nouveaux cas par an.

On estime que 40 % des citoyens de l’UE seront confrontés au cancer à un moment ou à un autre de leur vie, avec un impact économique annuel estimé à environ 100 milliards d’euros.

Côté français, les autorités se sont montrées prudentes concernant les capacités de la cigarette électronique à aider les fumeurs cherchant à stopper leur consommation de tabac classique. En effet, au début du mois de janvier 2022, le Haut Conseil de la santé publique a indiqué dans un rapport que « les connaissances fondées sur les preuves sont insuffisantes pour proposer les SEDEN (système électronique de délivrance de la nicotine) comme aides au sevrage tabagique dans la prise en charge des fumeurs par les professionnels de santé » alors que cette e-cigarette était considérée jusqu’à présent comme « une aide pour arrêter ou réduire la consommation de tabac ».

Désormais, la proposition d’interdiction doit maintenant être examinée par le Conseil de l’UE (représentant les 27 États membres) et le Parlement européen. L’UE s’inspirera-t-elle des États-Unis où la commercialisation des vapoteuses à recharge avec des goûts aromatisés a été interdite en 2020 ? Outre-Atlantique, seuls les arômes tabac et menthol sont autorisés.

Breizh-info.com

AddFreeStats.com Free Web Stats! Ecoutez DJMusic.fr

Jardinage. Comment économiser l’eau dans les jardins et potagers ?

Articles  : Juil. 2022Juin. 2022 – Mai 2022Avr. 2022 –

Facebook : https://www.facebook.com/ORTF-News-107572991571884

En ces temps où l’eau est une ressource précieuse avec parfois des départements se voyant imposer des mesures de restriction d’usage en raison de la sécheresse, il est possible de garder un jardin ou un potager verdoyant tout en limitant sa consommation d’eau.

Jardinage : quand les restrictions d’eau menacent…

En Bretagne, les niveaux des nappes phréatiques sont bas malgré les précipitations survenues après la période de fortes chaleurs. Dans son « bulletin de situation des niveaux de nappes à fin mai 2022 », l’observatoire de la biodiversité en Bretagne tirait la sonnette d’alarme concernant une baisse du niveau de ses nappes dans la région administrative, conséquence de plusieurs mois de déficit pluviométrique.

Par ailleurs, la préfecture d’Ille-et-Vilaine avait annoncé à la fin du mois de mai plusieurs mesures de restriction de l’usage de l’eau potable, le département étant confronté à la sécheresse.

Dans ces conditions, les jardiniers peuvent donc se voir contraints de disposer de ressources en eau moindre pour pratiquer leur activité favorite. Comment maintenir un potager ou un jardin d’agrément en « bonne santé » lorsque les quantités d’eau allouées sont réduites ? Quelques astuces, simples et efficaces, permettent cependant de garder ces espaces verdoyants.

Récupérateur d’eau de pluie et technique du paillage

Premier conseil à suivre, se doter de récupérateurs d’eau de pluie dont plusieurs modèles sont disponibles dans le commerce. Il y en a pour tous les budgets, des plus simples aux plus sophistiqués. Le principe est simple : il s’agit de stocker l’eau de pluie en provenance des gouttières et de la réutiliser pour arroser son jardin.

Autre recommandation afin d’économiser l’eau, le jardinier pourra recourir à la technique du paillage afin de maintenir l’humidité autour des végétaux et ainsi limiter les arrosages. Il existe plusieurs options, à commencer par les paillages végétaux (paille, écorces, restes de tonte…) qu’il faudra disposer en couche épaisse en pensant à les renouveler de temps à autre.

Mais le paillage peut aussi être réalisé avec des matières synthétiques comme des bâches ou des films. Ce qui empêchera ainsi l’eau de s’évaporer tout en freinant la pousse des mauvaises herbes.

Parmi les autres points à prendre en compte pour limiter la consommation d’eau, il est également judicieux de choisir les bons moments de la journée pour arroser, à savoir le matin à l’aube ou le soir lorsque le soleil se couche. De quoi limiter l’évapotranspiration du sol qui sera maximale en pleine journée lorsque le soleil chauffe et rayonne fortement. Dans cette optique de réaliser l’arrosage aux meilleures heures, les jardiniers les plus aguerris pourront utiliser un arroseur automatique.

Des systèmes d’arrosage moins consommateurs en eau

Toujours dans le but de consommer le moins d’eau possible, certains systèmes d’arrosage plus économes sont à recommander. C’est le cas du système goutte-à-goutte : il suffira alors au jardinier de placer le tuyau et les bouches d’arrosage le plus près possible de chaque plante pour effectuer un arrosage ciblé et progressif.

Une telle technique évitera la saturation en eau du sol tout en permettant aux végétaux de prendre le temps nécessaire pour boire l’eau dont ils ont besoin. À noter que ce système d’arrosage est surtout préconisé pour les petites surfaces densément plantées (terrasses, balcons, massifs…).

Mais il peut également être judicieux d’opter pour un système d’arrosage enterré dans son jardin. Un système dont le grand avantage sera la discrétion puisque totalement invisible en dehors des périodes d’arrosage. Le dispositif sera généralement associé à un minuteur (ou programmateur) pour optimiser les temps d’arrosage.

Enfin, la dernière recommandation concerne le binage de la terre : un sol correctement retourné sur environ 2 cm d’épaisseur seulement sera plus perméable et garantira une meilleure irrigation des végétaux, avec à la clé des économies d’eau profitables.
Breizh-info.com

AddFreeStats.com Free Web Stats! Ecoutez DJMusic.fr