Marie-Estelle Dupont et Pascal Praud, en colère, dénoncent la maltraitance des enfants !

Articles  :  Jan. 2022 –   Dec. 2021 –   Nov. 2021 –   Oct. Facebook : https://www.facebook.com/ORTF-News-107572991571884

Nous sommes sur Cnews avec Pascal Praud dans l’émission L’Heure des Pros du 20 janvier 2022. C’est à cette occasion que le ton est monté… et pas qu’un peu. L’agacement s’est fait entendre par la voix de la psychologue Marie-Estelle Dupont (voir vidéo ci-dessous). Cette dernière a failli sortir la boîte à gifles. On n’est pas passé loin de l’incident diplomatique. L’intéressé, le journaliste Jean-Claude Dassier, a préféré battre en retraite, un choix stratégique opportun au vu de la situation.

Marie-Estelle Dupont tente d’expliquer la folie des mesures et l’impact sur les enfants : « Au bout de deux ans, il serait important de redevenir rationnel. […] Comprendre que les dégâts économiques, psychologiques, sanitaires en termes d’obésité, de pauvreté et de violence domestique et j’en passe et des meilleures… Comme ces enfants qui sont enfermés chez eux pendant une semaine tous les mois parce qu’il y a un cas contact dans la classe, sont bien plus lourds sur tous les plans que l’avantage sur la covid. »

Une fois le décor planté, notre psychologue dénonce la maltraitance que subissent les enfants : « Ce sont des scènes apocalyptiques pour rentrer des bâtons dans le nez, des enfants qui se débattent et à qui on est en train d’apprendre à accepter de la maltraitance. » L’argument de la maltraitance ne semble pas gagner l’adhésion du journalise Jean-Claude Dassier et du chroniqueur Philippe Guibert, le gang des boomers est de retour. Cela va énerver Mme Dupont et l’obliger à utiliser la sainte colère : « Non, mais là, je vais me fâcher ! Quand dans un manuel d’histoire de sixième, on fait une page sur le confinement en expliquant aux enfants qu’on doit être fiers de se confiner. On a un problème. D’accord Jean-Claude ?  » Au-delà de l’argument implacable de la psychologue sur la propagande gouvernementale, il faut noter que le « D’accord, Jean-Claude ?  » est la sommation avant une clé de bras. On n’est pas passé loin de la fessée cul nu.

La prochaine victime sera le chroniqueur Philippe Guibert… et c’est au tour de Pascal Praud de prendre le relai — comme dans un bon vieux match de catch. Philippe Guibert — qui n’a pas d’enfants — n’accepte pas le mot maltraitance concernant les bambins : « On ne peut pas parler de maltraitance. Je suis désolé, on ne peut pas parler de maltraitance.  » C’est à ce moment que Pascal passe la cinquième : « Je suis désolé de vous dire ça, mais vous ne savez pas ce que c’est. C’est maltraiter les enfants. Ça s’appelle de la maltraitance. Et vous refusez la réalité. Mettre un masque à un gosse de six ans, ça s’appelle de la maltraitance. Et si vous ne comprenez ça, c’est que vous ne comprenez rien !  »

La conclusion du petit montage des meilleurs moments que l’on vous a préparé ci-dessous devrait alerter tous les parents. La psychologue Marie-Estelle Dupont raconte le récit incroyable d’une directrice de crèche : « J’ai quand même une directrice de crèche qui m’a dit : Je suis embêtée. J’ai des enfants qui vont arriver en maternelle. Ils ne savent pas associer le bruit à la bouche. Ils ne savent pas que c’est la bouche qui parle.  » Dans ce Titanic, les adultes veulent prendre toutes les barques et laisser les mômes se démerder du haut de leur 1 mètre 10.

Pour voir l’émission entièrement :

AddFreeStats.com Free Web Stats! Ecoutez DJMusic.fr

I-média 379 – Les médias voient des nazis PARTOUT !

Articles  :  Jan. 2022 –   Dec. 2021 –   Nov. 2021 –   Oct. Facebook : https://www.facebook.com/ORTF-News-107572991571884

Les faits paraissent complètement fou. Alors que Jean-Michel Blanquer est dans la tourmente dans le cadre de l’Ibiza gate, une présentatrice d’émission sur la chaîne i24 vole à son secours. Il y a cependant un petit hic, la présentatrice en question est la femme de du ministre de l’Education Nationale ; information qu’elle n’a pas jugé utile de partager avec son public.

1er sujet : Les médias voient des nazis partout ! Vous avez surement entendu parler ces derniers jours des 200 néonazis ayant exécuté des saluts hitlériens dans les rues de Paris. Problème, l’histoire est complètement bidon. D’une pigiste d’extrême-gauche au ministère de l’Intérieur, les fausses nouvelles circulent vite. Moussa Darmanin, mis dos au mur après sa grossière erreur, tente de rattraper la mise. Retour de Jean-Yves Le Gallou sur un bobard monumental en ce début d’année.

Revue de presse Commission Bronner et petits bobards audiovisuels, 2022 commence sur des chapeaux de roue.

2ème sujet : Zemmour sur le handicap, la fabrique d’une polémique Les propos d’Eric Zemmour lors d’une petite réunion rurale lui ont valu plusieurs jours de controverse. C’est une proposition portant sur la prise en charge d’élèves handicapés par des centres adaptés à leurs besoins qui a mis le feu aux poudres. Jean-Yves Le Gallou explique les manœuvres des médias pour créer des controverses de toutes pièces.

AddFreeStats.com Free Web Stats! Ecoutez DJMusic.fr

Aubervilliers : le nombre important de sièges vides au meeting d’Anne Hidalgo a poussé la candidate à changer son entrée en scène

Articles  :  Jan. 2022 –   Dec. 2021 –   Nov. 2021 –   Oct. Facebook : https://www.facebook.com/ORTF-News-107572991571884

AddFreeStats.com Free Web Stats! Ecoutez DJMusic.fr

Immigration 2021 : des chiffres catastrophiques pour la France

Articles  :  Jan. 2022 –   Dec. 2021 –   Nov. 2021 –   Oct. Facebook : https://www.facebook.com/ORTF-News-107572991571884

Les chiffres de l’immigration pour l’année 2021 ont été publiés, ce jeudi 20 janvier, par la Direction générale des étrangers en France (DGEF) du ministère de l’Intérieur. Notons que ces statistiques de l’immigration, de l’asile et de l’accès à la nationalité française sont des chiffres provisoires (les données définitives seront publiées en juin 2022).

Conclusion, les flux migratoires repartent à la hausse, après une baisse assez significative en 2020 pour des raisons évidentes liées à la crise sanitaire et retrouvent le même essor que pour la période antérieure au Covid.

Ainsi, le Ministère de l’intérieur estime, pour l’année 2021, que 271.675 premiers titres de séjour ont été délivrés, ce qui représente un bond de plus de 20 % par rapport à l’année 2020 (222.928 titres). Ce chiffre est à peu près équivalent à l’année 2019 (277.406) et c’est surtout supérieur à 2017 (247.436) et 2018 (258.929).

Les chiffres concernant les visas sont assez surprenants. On est, là aussi, revenu à des chiffres comparables à la période antérieure au Covid pour ce qui concerne les visas long séjour : 229.094, ce qui est un bond de plus de 54 % par rapport à l’année 2020 (148.567) et correspond à peu près aux chiffres des années 2017, 2018 et 2019 (un peu plus de 200.000 chaque année). Or, les chiffres n’ont pas changé de manière significative depuis l’année dernière concernant les visas court séjour (-10 %) et confirment la chute par rapport aux années précédentes (500.000 en 2020 et en 2021, alors qu’il y en avait plus de 3 millions par an au cours des trois années précédentes). La crise sanitaire entraîne un recul des visas court séjour alors que le nombre de visas long séjour est à peu près identique. Le Covid, en France, n’est probablement pas très effrayant pour ceux qui veulent s’y installer durablement.

Sans surprise, on remarque que les nationalités les plus représentées dans les visas accordés sont le Maroc (69.408), l’Algérie (63.649), l’Arabie saoudite (60.292) et la Tunisie (46.070).

Un autre sujet est le nombre d’accédants à la nationalité française : 94.092 nouveaux Français, en hausse de 53 % par rapport à 2020 : c’est le chiffre le plus élevé depuis le début du quinquennat.

Enfin, s’il est facile d’entrer en France, il semble plus difficile d’en sortir. Le bilan du Ministère évoque seulement 16.819 éloignements et départs d’étrangers en situation irrégulière, à peine plus qu’en 2020 (15.949) et beaucoup moins qu’en 2018 (30.276) et 2019 (31.404). Une déroute.

Renaud de Bourleuf, Boulevard Voltaire

AddFreeStats.com Free Web Stats! Ecoutez DJMusic.fr

Cannes : Un Zemmour éblouissant, un public enflammé

Articles  :  Jan. 2022 –   Dec. 2021 –   Nov. 2021 –   Oct. Facebook : https://www.facebook.com/ORTF-News-107572991571884

Comme on dit, y a pas photo. Chaque meeting de Zemmour est un monument de ferveur, d’enthousiasme et d’exaltation incomparable, à côté duquel les shows de ses adversaires ressemblent à des funérailles.

5 000 personnes étaient présentes, dont un millier dehors.

Chaque mot des intervenants déborde d’amour pour la France, chaque clameur du public est un cri de joie et d’espérance. Eric, c’est celui qu’on n’attendait plus, notre sauveur, comme dit Christine Tasin.

La symbiose est totale, parfaite. Pourquoi ? Parce que ce public, jeune ou vieux, venu de tous horizons, sait que le tribun qui lui parle est sincère, il sait qu’Eric s’exprime avec son cœur et ses tripes, il sait qu’il aura le courage d’appliquer ce qu’il promet. Du jamais vu depuis de Gaulle.

Pour la première fois depuis des décennies, le peuple est écouté et entendu. Comment expliquer autrement cette ferveur exceptionnelle, comment expliquer tous ces ralliements venus aussi bien du RN que de LR ?

Quand le peuple français aura compris que le candidat de Reconquête est un homme sincère, alors le phénomène Zemmour va tout emporter sur son passage. Le mouvement peut être violent et irrésistible, totalement inattendu par le Système, qui ne voit rien venir.

Cannes, c’est du niveau du Zénith à Villepinte. C’est même un tournant dans la campagne, avec les discours des récents soutiens ralliés à Reconquête, visiblement ravis de leur engagement auprès d’Eric pour mener tous ensemble le combat salvateur pour la Patrie.

Car le mot clé de ce meeting à Cannes, c’est l’union des droites, pour créer une force patriote fière de ses valeurs et bien décidée à en découdre avec la dictature du politiquement correct qui a détruit le pays.

Zemmour arrive, c’est l’ovation, la foule est surexcitée. C’est un véritable show à l’américaine avec une musique endiablée. On dirait Rocky qui fend la foule déchainée pour atteindre le ring. Z nous fait du Donald Trump. C’est tout simplement géant. Les « Zemmour président » fusent de tous côtés.

Puis, le calme revenu, les soutiens fraichement ralliés se succèdent à la tribune.

Laurence Trochu, Guillaume Peltier, Jérôme Rivière, Philippe de Villiers, Gilbert Collard, tous séduits par le programme de Zemmour et par son courage hors normes. On le disait isolé, il est très entouré.

Chacun exprime son amour de la France et son espoir en notre champion. Quelques extraits :

« Il faut sauver la France de la liquidation », « La France est un miracle », « Quelque chose se passe, nous sommes à marée montante », « On ne parle plus de réformes mais de civilisation », « On a la 7e compagnie qui nous gouverne et nous sommes déclassés au 7e rang mondial ».

Enfin, Eric superstar monte à la tribune, ovationné comme un Pharaon victorieux au retour de la guerre. Les bras levés devant la foule en délire, ravi, il savoure l’instant, magique.

Il est clair que ce meeting, avec les soutiens qui faisaient défaut au Zenith, est un grand moment de la campagne.

Villepinte et Cannes sont des événements d’une rare intensité, que nous n’avons vus chez aucun autre candidat. Pour mettre Marine à 18% et Zemmour à 12%, il faut croire que les sondages sont truqués.

Et Zemmour développe son projet, appelant à l’union.

L’union des droites, c’est l’union des patriotes. L’union des droites, c’est le refus du piège tendu par la gauche dans les années 80, pour casser la droite majoritaire. Je lance donc l’appel des victoires.

Electeurs républicains, électeurs du RN, unissons nos forces.

Et la reconquête ne se fera pas sans les abstentionnistes. Abstentionnistes, nous avons besoin de vous, c’est maintenant ou jamais. Nous sommes tous différents, mais nous partageons tant de choses.

Vous attendez la vraie justice sociale.

Mais l’Etat a offert notre modèle social à toute la planète. Je vais réduire les dépenses d’immigration et d’assistanat. J’augmenterai le salaire net, l’équivalent d’un 13e mois.

Votre colère, c’est aussi le scandale de la fraude sociale, 40 milliards sur un total de 800 milliards de dépenses sociales.

Sachez que deux couples de Roumains ont déclaré 1 200 grossesses.

Trois millions d’assurés fantômes bénéficient de l’assurance maladie.

20% des jihadistes partis combattre en Syrie, bénéficiaient des aides sociales.

Lors d’un contrôle des pensions versées en Algérie, on a découvert que 40% des bénéficiaires étaient déjà morts.

Je m’engage à créer une brigade anti-fraude, à suspendre les aides sociales aux fraudeurs.

Il y aura une carte nationale biométrique avec empreintes, ce que le pouvoir a toujours refusé.

L’argent magique, ça n’existe pas. Il n’y a qu’un  seul argent, c’est le vôtre.

La justice, c’est aussi la fin du laxisme des juges.

Je supprimerai la loi SRU car le logement social est devenu le logement de l’immigration. Je ne veux pas de kebabs dans les villages de France.

J’introduirai la notion de défense excusable, le droit de riposter.

Il n’y aura plus d’impunité. J’introduirai les peines plancher et je ferai aussi l’union des forces de l’ordre et des avocats.

Il n’y aura plus de remises de peine.

La justice, c’est aussi faire respecter le droit à la propriété.

Je mettrai fin au scandale des squats. Les préfets devront utiliser la force publique sans passer par la justice.

Je rétablirai la perpétuité réelle.

Puis, Eric Zemmour remercie Patrick Jardin de sa présence et demande qu’on salue son courage, rappelant la terrible souffrance qu’il vit depuis la perte de sa fille Nathalie, victime du massacre du Bataclan.

’abaisserai la majorité pénale à 16 ans.

Nous suspendrons les aides sociales aux parents des délinquants.

Les criminels binationaux seront déchus de la nationalité française et seront expulsés, tout comme les criminels étrangers.

Ce qui nous réunit ce soir, c’est notre amour de la France.

On ne nous empêchera pas d’aimer notre pays.

On ne nous empêchera pas d’aimer ce que nous sommes.

On ne nous empêchera pas d’aimer vivre chez nous et pour nous.

Rien, ni personne ne nous en empêchera, car il faudrait nous arracher le cœur et ils n’y arriveront pas.

Le courage c’est nous, le panache c’est nous, le drapeau qui flotte dans le vent de l’Histoire c’est nous.

Levons-nous pour dire à la France, la Reconquête c’est nous, l’union c’est nous, le peuple c’est nous.

Bienvenue aux militants de LR et du RN.

Bienvenue à tous ceux qui votent et à ceux qui ne votaient plus.

Bienvenue à la France silencieuse, à la France qui s’engage.

Bienvenue à l’Histoire et bienvenue à l’avenir.

Vive le peuple, vive la République et surtout vive la France !

Dans la salle, c’est du délire. Puis, la foule et l’entourage de Zemmour entonnent la Marseillaise.

Saluons l’exploit. C’était du grand Zemmour, émouvant et débordant de sincérité et d’amour de la France.

Il est clair que tous les autres candidats ne sont que de pâles figurants à côté de notre patriote.

Puisse le peuple ouvrir les yeux et réaliser que Zemmour est sa seule chance de sauver la France.

Jacques Guillemain, Riposye Laïque

AddFreeStats.com Free Web Stats! Ecoutez DJMusic.fr

Les comptes de la Sécurité sociale épinglés par un nouveau rapport

Articles  :  Jan. 2022 –   Dec. 2021 –   Nov. 2021 –   Oct. Facebook : https://www.facebook.com/ORTF-News-107572991571884

Missionné par Jean Castex en décembre 2020 en vue de « redonner une vision soutenable et cohérente » du financement de la protection sociale, le HCFiPS (Haut Conseil du financement de la protection sociale) remettait son rapport au Premier ministre, le 18 janvier. Un document de 509 pages en deux tomes qui interpelle l’exécutif sur la nécessité impérative de modifier la gouvernance des finances sociales. Et pour cause, ce rapport estime qu’il faudra dix ans pour remettre à l’équilibre les comptes de la Sécurité sociale : « Avec un besoin de financement de près de 40 milliards d’euros en 2020, les régimes de base de Sécurité sociale et le Fonds de solidarité vieillesse ont connu un déficit jamais atteint jusque-là ».

Si la crise majeure du Covid permet de justifier ces déséquilibres financiers, le rapport précise que « la branche maladie continuerait de connaître des déficits extrêmement élevés (après 30 milliards d’euros en 2020 et autant en 2021, 20 milliards en 2022, en retenant des hypothèses plutôt optimistes quant à l’évolution de la situation sanitaire en 2022). » Par ailleurs, ce document souligne qu’il incombe aux autorités politiques d’en tirer les conclusions, il vise avant tout à nourrir la réflexion du gouvernement par des éléments dont certains ont attiré particulièrement notre attention.

Très poliment, les experts, parlementaires et partenaires sociaux appellent de leurs vœux une « meilleure cohérence entre les choix financiers et les choix sanitaires sociaux ». Le gouvernement n’est pas épargné dans sa gestion de la crise sanitaire : « Trop d’éléments de cadrage budgétaire sont aujourd’hui élaborés sans prise en compte des objectifs sanitaires et sociaux, ou sans réelle discussion autour de ces objectifs. Conséquence de cette situation, les objectifs sont le plus souvent déconnectés de la réalité, peu appropriés ; ils ne s’appuient pas sur une stratégie déterminée et lisible, ne prennent pas en compte l’action sur le comportement des acteurs, indispensable à la maîtrise des finances sociales, ils n’anticipent pas réellement les évolutions démographiques, technologiques et sociales ; par suite, ils ne permettent pas une réelle maîtrise des évolutions. » Des arguments d’experts certes un peu techniques, mais qui, entre les lignes, mettent en lumière la déconnection de nos ministres entre les objectifs et la réalité !

Et ces experts ne sont pas les seuls à épingler la mauvaise gestion financière de la crise sanitaire. Interrogé, sur Europe 1, par Sonia Mabrouk, ce jeudi, le Dr Kierzek tient à rétablir quelques vérités : « Si l’hôpital craque, ce n’est ni la faute du Covid ni celle des non-vaccinés […] La crise est structurelle. » Il fustige les économies, les restructurations au sein des hôpitaux, tout en rappelant que les tests coûtent 1,5 milliard par mois. Il rappelle qu’en 2019, le collectif Inter Hôpitaux demandait 3 milliards pour développer l’hôpital et créer des services d’urgence, demande retoquée à l’époque alors « qu’on vient de les cramer en deux mois ».

Enfin, pour revenir à ce rapport, les experts préconisent une distinction de la dette Covid et de la dette non Covid afin de les traiter de manière différenciée, et, surtout, une « approche prudente » quant à la recherche de nouvelles ressources. La France étant l’un des États où les taux de prélèvements obligatoires sont les plus élevés, les experts tiennent à rappeler au Premier ministre que « de nouvelles augmentations de prélèvements obligatoires pourraient produire des effets récessifs, particulièrement inadaptés en période de crise »

Iris Bridier, dans Boulevard Voltaire

AddFreeStats.com Free Web Stats! Ecoutez DJMusic.fr

Cinéma : Tendre et saignant, éloge vibrant de la boucherie, du père et du terroir français

Articles  :  Jan. 2022 –   Dec. 2021 –   Nov. 2021 –   Oct. Facebook : https://www.facebook.com/ORTF-News-107572991571884

Enfin un film à la gloire du terroir et du savoir-faire français !Avec Tendre et saignant, sorti le 19 janvier dans les salles de cinéma, le réalisateur Christopher Thompson plonge dans un univers méconnu du grand écran, celui de la boucherie. La sémillante Charly Fleury (Géraldine Pailhas) hérite de manière imprévue de la boutique de son père. Une bonne nouvelle, mais voilà, Charly est directrice d’un grand magazine de mode, plus habituée à fréquenter les soirées parisiennes que les éleveurs français pour choisir la meilleure viande pour ses clients. Alors, Charly décide de vendre l’entreprise. Mais Martial Toussaint, le bras droit de feu son père (interprété par le souriant Arnaud Ducret), va tout faire pour convaincre Charly de laisser le magasin ouvert le temps des fêtes.

Le réalisateur Christopher Thompson a trouvé l’inspiration à deux pas de chez lui. Client régulier de sa boucherie de quartier, il a écrit son scénario en s’inspirant de ses achats quotidiens. « Une boucherie, c’est des souvenirs d’enfance, c’est une promesse de bons repas, de préparation de fêtes », confie-t-il à nos confrères de LCI. Pour se plonger au cœur de la corporation des bouchers, il a passé plusieurs mois dans l’arrière-boutique à observer méticuleusement chaque geste. « J’ai pris des vrais bouchers dans le film pour jouer les petits rôles autour de mes acteurs principaux. Je voulais qu’il y ait la vérité du lieu. » 

Sur le tournage, les acteurs Arnaud Ducret, Stéphane de Groodt, Alison Wheeler et Géraldine Pailhas ont reçu les conseils d’un expert : Hugo Desnoyer. « On avait avec nous de vrais bouchers. On s’est formé avant pour faire attention à comment manier le couteau le plus précisément possible pour avoir de la crédibilité », explique Arnaud Ducret à BFMTV.

Le film s’ouvre avec de magnifiques plans du Paris moderne où travaille Charly, journaliste de mode menant la vie d’une femme branchée aux côtés du gratin parisien. Des images d’antan de la boucherie familiale sont intercalées comme si le réalisateur souhaitait montrer que l’actrice n’était pas à sa place. Dès les premières secondes, on veut nous faire sentir que l’héritage, la transmission seront au cœur de l’histoire.

Le bras droit du père de Charly, Martial, va faire des pieds et des mains pour maintenir la boutique ouverte et livrer les commandes des clients pour la période de Noël. Petit à petit, l’actrice va se reconnecter à ses racines. Elle se remémore les souvenirs d’enfance avec son père. Dans l’arrière-boutique de la boucherie, elle découvre d’anciens articles de presse, des objets ayant appartenu à ce père.

C’est un véritable déclic, Charly va mettre ses compétences au service de la boucherie. Elle  veut allier la modernité à la tradition. La modernité avec les codes de la publicité et des réseaux sociaux que Géraldine Pailhas maitrise parfaitement et la tradition du savoir-faire du boucher traditionnel. La recette de Charly fonctionne tellement bien que la clientèle afflue, de même que la notoriété et l’argent pour Martial. Le réalisateur invite le spectateur à réfléchir sur la perversion de l’argent qui éloigne des valeurs fondamentales. Arrêtons-nous la !

Ce film insuffle des valeurs précieuses. Tendre et saignant chante la France des oubliés, un peu comme l’avait fait Edouard Bergeon avec son film magnifique Au nom de la terre.

Kevin Tanguy, Boulevard Voltaire

AddFreeStats.com Free Web Stats! Ecoutez DJMusic.fr

Macron humilié à Strasbourg par des euro-députés étrangers… Il y a des vérités qui ne sont pas toujours bonnes à entendre.

Articles  :  Jan. 2022 –   Dec. 2021 –   Nov. 2021 –   Oct. Facebook : https://www.facebook.com/ORTF-News-107572991571884

Cette vidéo n’a pas fait la Une des médias français. Et pour cause, on y voit un président qui se fait malmener sans ménagement, des images humiliantes qui font le tour du monde.

Macron est incontestablement le président de la Ve République le plus haï à l’étranger. On le sait arrogant et prétentieux, mais sur cette vidéo, ce sont de belles claques que ramasse publiquement Macron. Il est de plus jugé incompétent.

Représentant croate

« Il y a en France des atteintes à l’Etat de droit et aux droits de l’homme, et vous nous promettez, au cours de votre présidence exactement l’inverse de ce que vous avez fait en France. Vous êtes fier qu’il n’y ait plus de peine de mort en Europe aujourd’hui, mais il y a des dizaines de milliers de morts des conséquences de la vaccination. Le vaccin est une peine de mort. Le vaccin doit être le choix dans la liberté de chacun des citoyens. Sinon, c’est un meurtre, c’est un assassinat. Un meurtre, c’est un meurtre, et vous pouvez lire les compte-rendu de l’OMS. »

Représentante allemande

« Nous n’allons pas transmettre un héritage empoisonné aux générations futures, mais nous devons considérer l’aspect financier. Il ne s’agit pas de laisser les dettes aux générations futures. Plus de 115% d’endettement de la France, je pense que c’est un des plus élevés de la zone euro. Il est indispensable dans la zone euro, de revenir à des règles budgétaires solides. Effectivement, le Pacte de stabilité a été mis entre parenthèses, mais il ne faut pas que ce soient nos enfants qui en supportent les conséquences. »

Représentant allemand

« Vous souhaitez un plus grand endettement et une meilleur répartition de la dette entre les Etats. Vous souhaitez ainsi nous endetter davantage et nous débarrasser de la règle de la dette zéro. Et ça, c’est une erreur au plan économique, et je pense qu’avec des projets de ce type, vous ne contribuerez pas à la croissance et au progrès, mais au contraire vous nous préparez une belle crise financière ! »

Représentant estonien

« Troisièmement, si on s’attaque à l’Etat de droit comme en Pologne ou en Hongrie... Vous avez dit que vous alliez emmerder tous ceux qui ne sont pas vaccinés. Moi je pensais que la vaccination était un choix libre. Personne ne peut vous licencier, vous accuser, vous soupçonner, si vous n’êtes pas vacciné. C’est une liberté de choix et nous ne sommes pas la Chine ! »

Conclusion

Cet échantillon nous montre combien Macron est détesté de cette Europe qu’il entend façonner à sa main. Son orgueil démesuré l’aveugle et il pense asservir les peuples européens comme il le fait par l’insulte et la peur avec le peuple français.

Mais les Européens ne sont pas dupes. Ils le jugent économiquement incompétent et socialement tyrannique.

Une fois de plus, ce président immature nous aura fait honte aux yeux du monde.

Il est grand temps que les citoyens lui signent son congé définitif. Il ne sait plus ce qu’il fait.

Avec nos 3000 milliards de dettes, il ose proposer l’endettement perpétuel illimité aux Européens !

Jacques Guillemain, dans Riposte Laïque

AddFreeStats.com Free Web Stats! Ecoutez DJMusic.fr

Zone Interdite ce dimanche: «Face au danger de l’Islam radical, les réponses de l’État»

Articles  :  Jan. 2022 –   Dec. 2021 –   Nov. 2021 –   Oct. Facebook : https://www.facebook.com/ORTF-News-107572991571884

AddFreeStats.com Free Web Stats! Ecoutez DJMusic.fr

Nantes : Torches en main et en présence de l’adjoint au maire EELV Tristan Riom, les antifas défilent contre l’extrême-droite et détruisent des magasins

Articles  :  Jan. 2022 –   Dec. 2021 –   Nov. 2021 –   Oct. Facebook : https://www.facebook.com/ORTF-News-107572991571884

AddFreeStats.com Free Web Stats! Ecoutez DJMusic.fr