Nupes-LREM : l’appel au barrage de Reconquête !

Spread the love

Articles  : Juin. 2022 – Mai 2022Avr. 2022 – Mar. 2022

Facebook : https://www.facebook.com/ORTF-News-107572991571884

Pas une voix pour Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon, c’est en substance la position officielle de Reconquête!, le parti d’Eric Zemmour quelques jours avant le second tour des élections législatives. « Macron veut déconstruire l’identité française, Mélenchon veut la décrire. […] Nous faisons confiance à nos électeurs pour s’opposer à ces politiques et à ne pas leur donner une voix dimanche prochain » a déclaré le bureau exécutif de Reconquête! ce lundi soir. Une façon de répondre à l’appel du président du RN Jordan Bardella qui lundi matin appelait les électeurs de Reconquête! à voter massivement pour les candidats du Rassemblement national qui ne voudraient « ni de la République McKinsey ni de la République Traoré ».

Pas d’appel à voter RN ?

Dans les faits, ce n’est pas un appel à voter Rassemblement national, même si pour « s’opposer à ces politiques » il faille déposer un bulletin RN dans l’urne dans les presque 200 circonscriptions concernées. En revanche dans une poignée d’entres elles, comme la 3e circonscription de l’Isère qui voit s’affronter un candidat RN face à un LR, aucune consigne ne prévaut. « D’ailleurs ce n’est pas une consigne » précise un cadre de Reconquête!. « Nos électeurs feront ce qu’ils jugent bon. Nous leur avons simplement rappelé que Macron et Mélenchon sont les deux lames de la tenaille qui détruit la France ».

On pourrait penser qu’effectivement, un électeur d’Eric Zemmour se porterait naturellement vers un candidat RN mais la réalité n’est pas si évidente. « Un électeur Reconquête! qui voterait RN dimanche ajouterait le déshonneur à la défaite », déclare Norbert Hekimian, soutien d’Eric Zemmour et comptant plus de 16.000 abonnés sur Twitter. Le chroniqueur Gregory Roose, suivi par plus de 40.000 abonnés a quant à lui déclaré : « La semaine prochaine, j’aurai le choix entre RN et NUPES. Voter RN, c’est simplement surseoir à décliner. Je ne voterai pas ». Après, que l’on ait 10 ou 100.000 abonnés, on ne dispose que d’un seul bulletin de vote, Eric Zemmour et ses dizaines de millions de vues sur les réseaux sociaux, corrélés aux 7 % obtenus au premier tour de l’élection présidentielle, est bien placé pour le savoir. Néanmoins, dans quelle mesure ces prises de position auront-elles un impact sur le plan électoral ? On sait que les scores les plus hauts du parti d’Eric Zemmour l’ont été en PACA et à Paris, en d’autres termes Zemmour a réussi à capter une part de l’électorat CSP+ de droite mais n’a pas réussi à attirer l’électorat populaire acquis au RN, mais dans des seconds tours qui se jouent souvent à une poignée de voix, les candidats locaux du RN ne négligeront aucun soutien !

Marc Eynaud, Boulevard Voltaire

AddFreeStats.com Free Web Stats! Ecoutez DJMusic.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.