La France a totalement perdu le contrôle de ses finances

Spread the love

Articles : Juin 2021Mai 2021Avr. 2021Mar.2021Fev.2021

Les électeurs s’intéressent peu à l’économie. Ils ont grandement tort, car notre pays s’autodétruit d’année en année par une ahurissante gestion de Pieds nickelés, unique en Europe.

“La France a totalement perdu le contrôle de ses finances.”

Ainsi s’exprime Nicolas Baverez, qui analyse le bilan du “quoi qu’il en coûte”, cette irresponsable “politique du n’importe quoi” qui ruine le pays.

Nous savons tous que Macron mène la France vers l’abîme avec ses délires immigrationnistes qui désintègrent la nation, mais au plan économique c’est pire.

L’ex-banquier de Rothschild dépense sans compter l’argent qu’il n’a pas, faisant de la France le pays le plus ruiné de l’UE avec l’Italie.

“Emmanuel Macron, lui, a choisi de creuser le trou de la dette de plus belle, au risque d’en faire le tombeau d’une France déclassée et ruinée”, ajoute Baverez.

Et tout va empirer avant l’échéance de 2022, Macron pratiquant une fuite en avant qui nous mène au désastre.

La France a engagé 424 milliards d’euros de dépenses supplémentaires pour les années 2020-2022, ce qui se traduit par un endettement égal à 118,2 % du PIB.

Du jamais vu en temps de paix. Depuis des décennies, la France s’endette massivement pour financer le fonctionnement d’un État omnipotent et pour donner au peuple l’illusion d’un accroissement de son niveau de vie.

La France vit à crédit et s’endette toujours plus pour rembourser ses dettes antérieures. Un cycle infernal qui empire d’année en année.

La dépense publique atteint 61 % du PIB !!

En 2021, le déficit public atteindra 9,4 % du PIB. Et la hausse des dépenses publiques sera deux fois supérieure aux pertes de richesse sur la période 2020-2023.

Aucun pays au monde ne peut supporter une telle gabegie, un tel délire dépensier sans faire faillite et finir sous la coupe du FMI.

Chaque famille de quatre personnes est endettée de 160 000 euros. Un fardeau qui va peser pendant des décennies sur les générations futures.

C’est l’irresponsabilité totale au niveau de l’Élysée, Macron n’agissant que pour sa réélection, quitte à détruire le pays.

Le seul fonctionnement courant des administrations engloutit 45 milliards par an.

En 2024, la France du banquier Macron affichera le plus important déficit de la zone euro.

Les taux d’emprunt sont au plus bas, ce qui aurait dû être l’occasion de désendetter le pays puisque la charge de la dette est allégée. Bien au contraire, l’argent facile a incité nos paniers percés de Bercy à engager des centaines de milliards de dépenses supplémentaires.

Et que constatons-nous ? Que l’inflation repart vers 5 % aux États-Unis, avant d’arriver en Europe. Une inflation qui va se traduire mécaniquement par une hausse des taux d’intérêt. Un désastre pour la France.

Si les taux d’intérêt deviennent supérieurs à la croissance nominale, une dette à 120 % du PIB devient vite insoutenable.

Or, depuis des années, la croissance française tourne autour de 1 %. Elle sera de 5 % cette année par un effet de rattrapage après l’effondrement de 2020, mais notre économie étant écrasée d’impôts, elle ne sera jamais compétitive. La cancer va donc se propager.

D’ailleurs, depuis 2002, avènement de l’euro, notre balance commerciale n’a jamais été positive. Elle est encore déficitaire de 70 milliards.

Macron est bien le pire fossoyeur de la France. Ses délires mondialistes nous mènent non seulement au chaos racial, mais aussi à la faillite totale.

Chaque bébé naît avec une dette de 40 000 euros dans son berceau. Et tout va empirer avec le retour de l’inflation et la hausse des taux d’intérêt.

En 2022, chaque électeur devra avoir ce chiffre en tête en déposant son bulletin dans l’urne.

La France est non seulement ruinée par l’immigration, mais aussi par la gabegie délirante de ses dirigeants.

Jacques Guillemain, dans Riposte Laïque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.