Procès des meurtriers d’Adrien Perez : “Chaque jour il y a des drames dans notre pays. C’est une catastrophe. On a l’impression que les pouvoirs publics ne font rien”, dénonce la mère d’Adrien (MàJ)

Spread the love

Articles : Juin 2021Mai 2021Avr. 2021Mar.2021Fev.2021Jan.2021

21/06/2021

Comment abordez-vous ce procès au cours duquel vous allez faire face aux meurtriers présumés de votre fils ?

PATRICIA PEREZ. (Les larmes aux yeux) Ce sera une épreuve. (…) Notre vie se cantonne à des allers-retours entre le cimetière, notre domicile et le travail. Adrien, c’était mon ange, mon bébé. Mon fils, c’était un bon garçon. (…) Je n’ai plus de fête des mères d’Adrien, plus d’anniversaire d’Adrien. Qu’est-ce qu’il me manque. Qu’est-ce qu’il manque à sa sœur Marjorie. C’est une survie au quotidien depuis (…)

Adrien est décédé car il s’est interposé pour prendre la défense d’un ami agressé à la sortie de la discothèque ?

PATRICIA PEREZ. Adrien a agi comme tout être humain qui voit son ami au sol. Lorsqu’on voit son copain KO, à terre, on ne peut pas ne pas réagir. Dans ce pays, la peur a changé de camp. C’est le citoyen ordinaire qui a peur. Les agresseurs, eux, n’ont peur de rien. Et ça, ce n’est pas normal.

Vous estimez que sa mort est un immense gâchis ?

PATRICIA PEREZ. (…) C’est le procès d’une violence gratuite. Malheureusement, depuis la mort d’Adrien, cela ne s’arrête pas. Lorsqu’on voit les actualités, chaque jour il y a des drames dans notre pays. C’est une catastrophe. Il y a trois ans, on avait écrit à Emmanuel Macron pour dénoncer cette violence. Mais depuis la mort d’Adrien, cela continue. Et ça empire même, de jour en jour. On a l’impression que les pouvoirs publics ne font rien. (…)

BRUNO PEREZ. On a essayé d’alerter les autorités sur cette violence. On a pris la parole dans les médias. Mais en trois ans, rien ne s’est passé. Et c’est même pire comme le dit ma femme. (…)

Le Parisien


Presque trois ans après les faits, la douleur des parents d’Adrien Perez reste intacte. «C’est une douleur qui ne s’est pas atténuée, qui transpire par tous les pores de la peau et du temps», explique au Figaro Me Denis Dreyfus, avocat des parents d’Adrien Perez. «Ce procès doit permettre d’évoquer la belle vie d’Adrien, la disparition d’une merveilleuse personne qui a donné sa vie pour ses amis. Il doit être celui de l’exemplarité, pour que la décision qui sera rendue confronte les auteurs à l’horreur dont ils sont responsables», poursuit Me Alexandre Farelly, également avocat de la famille.

Une vidéo de 50 secondes sera très vraisemblablement au cœur des débats. Me Denis Dreyfus la décrit comme un «vrai carnage» où l’on voit un des accusés, Yanis, «arriver comme une furie» et «foncer dans le tas». «Un des frères commence à taper, l’autre sort le couteau. On a la chance d’avoir des images, je pense que les images vont crever l’écran. Quand on les voit, on a plus grand-chose à dire», estime l’avocat.

(…) De son côté, l’avocat de Younès El Habib, Me Guillaume Fort, rappelle qu’«on n’est pas dans le cadre d’une famille délinquante». «La caricature du délinquant notoire est totalement inexacte. (…) Sa mère a un master 2 et son père est médiateur à la mairie de Grenoble. Il était intégré», explique l’avocat. (…)

Le Figaro


Le 29 juillet 2018, Adrien Perez était venu fêter ses 26 ans avec des amis dans la boîte de nuit Le Phoenix, à Meylan. Il perdra la vie cette nuit-là, touché en plein cœur par un coup de couteau […]

Deux frères, Younès et Yanis El Habib, seront jugés pour le meurtre d’Adrien Perez et. Un troisième homme sera, lui, poursuivi pour violence aggravée.

Vidéo disponible sur le site du Dauphiné libéré


16/03/2021

Cour d’assises de Grenoble : le procès du meurtre d’Adrien Perez aura lieu du 21 juin au 2 juillet prochains

Le procès du meurtre d’Adrien Perez, le 29 juillet 2018, aura lieu, devant les Assises de l’Isère, du 21 juin au 2 juillet 2021. Trois accusés seront dans le box. Les frères El Habib comparaitront pour meurtre et tentative de meurtre, Liam D. pour violences avec arme, en réunion.[…]

L’article dans son intégralité sur France Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.