Salles de prières improvisées dans les universités : « C’est le signe d’une forme de maladie qu’on a laissée s’installer dans un certain nombre d’institutions qui sont censées être laïques » estime la sénatrice Paoli-Gagin.

Spread the love

Articles  : Mar. 2021 –  Fev. 2021 – Jan. 2021 – Dec. 2020 

Salles de prières improvisées dans les universités : « C’est le signe d’une forme de maladie qu’on a laissée s’installer dans un certain nombre d’institutions qui sont censées être laïques » estime la sénatrice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.