Ensauvagement de la France : on ne sait plus où donner de la tête !

Articles : juillet 2020juin 2020mai 2020avril 2020

Riposte Laïque

Désolé, chers lecteurs, mais il ne m’est plus possible d’entrer dans les détails de tous ces faits divers, plus ou moins graves, qui se déroulent quotidiennement en France, ils sont bien trop nombreux.

Aussi, je vais essayer, dorénavant, de vous en informer plus brièvement.

  • Jeudi, vers 18 h 30, en centre-ville de Dijon, le conducteur d’un tram « Divia », âgé de 52 ans, demande, comme l’exige la loi, à deux mineurs (dont nous ignorons les origines) de porter un masque à l’intérieur.

Il est frappé au visage et a le nez en sang.

– Ce même jour, c’est à Orléans qu’un mineur a été placé en garde à vue, pour avoir frappé et blessé à l’œil le conducteur d’un bus qui lui demandait de porter un masque.

– Saint-Denis (93), dans la nuit de samedi 29 à dimanche, un homme a été grièvement blessé, après avoir reçu une douzaine de balles dans le corps et transféré à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris ; son pronostic vital était engagé mais il a survécu.

Un policier a été blessé lors de l’opération qui a permis d’appréhender 4 individus, dont le tireur, un jeune du quartier âgé d’une vingtaine d’années.

Attendons quelques heures pour connaître les origines de ces voyous.

– À Bergerac (Dordogne), patrie de Cyrano, mais il n’était plus là pour la défendre. Il était 5 h du matin, ce samedi 25 juillet, et une bande de jeunes font du tapage. Une femme leur demande de cesser ce bruit. Ils l’insultent, la menacent de viol, et l’un de ces voyous la roue de coups. Il a été placé en garde à vue et interdit de se rendre à Bergerac, jusqu’au jugement, en septembre.

– À Montpellier (Hérault). Ce samedi 1er août, un individu, âgé de 25 ans roulait en scooter sans permis et sans assurance à plus de 100 à l’heure, alors que la vitesse autorisée est de 50. Il a volontairement foncé sur les trois motards de la police qui tentaient de le contrôler.

Deux policiers ont été gravement blessés. Le troisième, plus légèrement atteint à la main, a pu l’appréhender.

L’individu a été placé en garde à vue.

Le syndicat de police « Alliance » a, une fois de plus, réclamé une plus grande fermeté contre ceux qui occasionnent volontairement des blessures, quelquefois très graves, à des membres des forces de l’ordre. Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, va certainement en tenir compte !

– C’est le sort également qui est réservé aux surveillants des prisons. Trois viennent d’être blessés, à la prison d’Arles, dans les Bouches-du-Rhône, ce samedi 1er août, par un détenu armé d’un couteau, qui s’est réfugié dans la salle des parloirs, qui a dû être évacuée. Il a été interpellé vers 19 h 15 et placé en garde à vue, selon le ministère de la justice (placé en garde à vue, quand on est déjà en prison, c’est tout de même rarissime, non ?)

– À Étampes (78). Une bagarre géante, vendredi après-midi, entre plus de 200 jeunes, à la base de loisirs, où se prélassaient plus de 1 000 baigneurs.

Ils harcelaient et ennuyaient les jeunes femmes et les familles.

La police, qui est intervenue, a été immédiatement encerclée et prise à partie.

– À Aubenas, dans le quartier des Oliviers, ce sont des policiers et des pompiers qui ont été attirés dans un guet-apens par des incendies de poubelles, et qui ont essuyé des tirs de mortiers.

– À Axou (54). Déjà condamné à deux reprises pour viol, dont une première fois à dix ans de prison, un individu, âgé de 60 ans, a été arrêté alors qu’il agressait sexuellement une jeune femme de 23 ans qui rentrait chez elle.

– À Grenoble (Isère). Dimanche, vers 6 h 30, sur la voie publique, avenue Léon Blum, un individu, âgé d’une trentaine d’années, bien connu des services de police, pour des délits sans rapport avec le trafic de drogue, mais en liberté conditionnelle et domicilié à la Villeneuve, a été tué par balles, trois coups de feu. Une enquête a été ouverte.

– À Saint-Nazaire, c’est une nouvelle fusillade qui a été entendue.

Une fillette de 12 ans, qui se trouvait dans la voiture qui a essuyé les coups de feu, a été blessée au mollet par une balle perdue.

Vendredi soir vers 21 h, toujours à Saint-Nazaire mais rue Gutenberg, dans le quartier du Petit Caporal, c’est un individu de 27 ans avait été gravement blessé également au cours d’une fusillade.

D’autres détonations ont été entendues jusqu’après minuit dans d’autres quartiers par les riverains.

De nouvelles représailles sont à craindre et la situation est très tendue, comme d’ailleurs dans de nombreuses villes de France.

– À Villeurbanne, c’est un handicapé qui a été frappé et jeté au sol par un couple. L’agresseur, âgé de 31 ans, a déjà été condamné à 31 reprises. Cela en fera une de plus !

– À Disneyland-Paris (même là !), quatre jeunes Belges ont vécu un véritable cauchemar : bras cassés et mâchoires fissurées, par un individu subitement fou de rage à qui ils avaient osé faire remarquer que son enfant ne respectait pas les mesures imposées dans le Parc.

Nous attendons d’être informés des suites judiciaires.

– À Vinzelles (71). Un chauffard, âgé de 20 ans, a reculé volontairement sur la foule, puis s’est enfui, laissant 16 blessés, dont un grave. Pour quelles raisons ? Quelle était sa motivation ? L’enquête nous en dira davantage.

– À Orange (Vaucluse). Dans la nuit de jeudi à vendredi, juste après minuit, avenue de Fourchevieilles, un homme, âgé de 26 ans a été passé à tabac et blessé très grièvement à coups de couteau. Laissé baignant dans son sang, sur le sol, il a été placé dans un coma artificiel.

Les policiers ont été encerclés par une centaine d’individus, lors de leur intervention et des renforts ont été nécessaires pour les dégager. Y a-t-il eu des interpellations ?

Je pourrais poursuivre mais préfère m’abstenir et ne pas vous accabler davantage pour la journée chaude (climat) qui nous attend !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *