«C’est l’enfer», Martine Aubry en appelle à l’État après une nouvelle agression à Lille

Articles : juillet 2020juin 2020mai 2020avril 2020

Sputnik

Une jeune femme a lancé un appel aux autorités lilloises dans une vidéo, après avoir été agressée par un dealer. Martine Aubry, maire de la ville, a réagi aux événements, réclamant le soutien du gouvernement.

La comédienne et chanteuse Cécile Thircuir a été prise à partie par un dealer, dans le quartier de la Filature à Lille-Moulins, rapporte France 3 Hauts-de-France.

La jeune femme, hospitalisée pour une double fracture de la mâchoire, s’est vu prescrire un mois d’ITT (interruption temporaire de travail). Dans une vidéo partagée sur YouTube, elle a racontée son expérience, interpellant les autorités.

«Je me suis fait taper, agresser par un dealer parce que j’ai haussé le ton, suite à des provocations […] Je vis dans une zone de non-droit, c’est-à-dire une zone dans laquelle une mafia gouverne […] salit, provoque, harcèle au quotidien. Je demande à la préfecture de prendre les mesures pour que le quartier des Moulins soit sur surveillance», déclare la victime dans sa vidéo.

Martine Aubry réagit

La maire de la ville, Martine Aubry, directement interpellée dans la vidéo de la victime, a réagi à cette agression.

Au micro de France 3, l’élue a affirmé avoir saisi le préfet il y a un an sur ces questions de sécurité. Une opération de police avait alors eu lieu, forçant les dealers du quartier à déplacer leurs activités quelques rues plus loin, «ce qui n’avait rien changé». L’édile a précisé avoir eu une nouvelle réunion d’urgence avec le préfet début juillet et compte désormais s’entretenir avec le ministre de l’Intérieur.

«C’est l’enfer pour les gens, comme ça l’était dans les quatre tours de Lille-Sud […] Encore une fois la police fait actuellement un travail remarquable mais simplement, ils n’ont pas assez de moyens […] Castaner nous avait répondu qu’on était sous-dotés, je compte bien aller voir le ministre Darmanin pour le lui redire, parce que ce n’est plus possible», a expliqué Martine Aubry à France 3.

L’agresseur présumé de Cécile Thircuir a finalement pu être arrêté et devrait être jugé fin septembre.

2 réflexions sur « «C’est l’enfer», Martine Aubry en appelle à l’État après une nouvelle agression à Lille »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *