Pour plaire aux écolos, Macron fait volte-face et va couvrir la France d’éoliennes !

Articles : mai 2020avril 2020mars 2020février 2020

Riposte Laïque

Une fois de plus, Macron retourne sa veste sur l’éolien et accélère en catimini,  par décret du 21 avril, le développement sans précédent de cette folie, à 180° du discours tenu le 14 janvier devant  les élus locaux.

Pourquoi ? Parce que le vote des écologistes lui est indispensable en 2022 et que sa priorité n’est pas le bien de la France et des Français, mais sa réélection, coûte que coûte.

Encore une preuve du machiavélisme de ce Président hypocrite, capable de tenir des discours diamétralement opposés, en fonction de son auditoire ou de ses propres intérêts.

Les écologistes ayant raflé de nombreuse villes lors des municipales du 16 mars, cet enracinement du vote vert n’a pas échappé à l’hôte de l’Élysée, qui voit sa cote de popularité s’effondrer avec la crise sanitaire et entend  la colère qui gronde dans toute la France. Sa réélection n’est donc pas encore assurée et  pour lui les Verts sont devenus incontournables.

Le 14 janvier 2020, sous la pression des élus locaux, Macron tenait pourtant un discours  peu enthousiaste quant à l’avenir de l’éolien, douchant les ambitions du secteur.

« La capacité à développer l’éolien massivement, il faut être lucide, est réduite. Le consensus est en train de nettement s’affaiblir dans notre pays. De plus en plus de gens ne veulent plus voir d’éolien près de chez eux, considèrent que leur paysage est dégradé ».

De son côté, la ministre de la Transition énergétique enfonçait le clou, dénonçant « Une situation d’encerclement autour de certains bourgs qui est absolument insupportable ».

https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/02/27/eolien-terrestre-sous-la-pression-des-elus-ruraux-macron-change-de-cap_6030978_3234.html

Une victoire pour les élus de nos campagnes, confrontés aux nuisances des éoliennes qui détruisent le quotidien de leurs administrés. Mais une menace pour le lobby éolien qui n’a pas tardé à réagir et à contre-attaquer.

https://lenergeek.com/2020/02/28/critiquee-executif-filiere-eolienne-defend/

Mais le 21 avril le vent tourne et Macron opère un virage à 180°, ouvrant la voie à un parc de 20 000 éoliennes d’ici 2028, multipliant ainsi par 2,5  le chiffre actuel de 8 000 unités.

La « programmation pluriannuelle de l’énergie » (PPE) pour la période 2019-2028, enterre définitivement le discours du 14 janvier.Réduction du nucléaire et accélération de l’éolien sont  les nouvelles priorités pour caresser les Verts dans le sens du poil.

Il est vrai que les promesses de Macron n’engagent que les maires qui ont eu la naïveté d’y croire…

Oubliées l’imposture écologique et l’électricité intermittente, oubliés les dangers pour la santé, oublié le gaspillage de l’argent public, oubliée la corruption, oubliées les nuisances sonores et visuelles, oublié le massacre de nos paysages, oublié l’effondrement des prix immobiliers pour les riverains.

On ne compte plus les ouvrages qui dénoncent le scandale de l’éolien, incroyable escroquerie d’État, dans le seul but de satisfaire les tenants du discours mensonger sur le climat.

https://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/eoliennes-le-livre-choc-qui-denonce-un-scandale-international-20191002

Les horribles moulins à vent vont donc envahir nos campagnes, défigurer nos monuments, ruiner la santé des riverains, saccager nos paysages, pour que Macron soit réélu en 2022 !

Les associations sont en colère, les recours contre la PPE auprès du Conseil d’État sont engagés, mais qui peut croire à un recul de Macron, dont la priorité est sa réélection avec l’appui des Verts ?

Le massacre de nos campagnes va donc se poursuivre avec des éoliennes toujours plus gigantesques, toujours plus monstrueuses et horribles. 200 mètres, 240 mètres et bientôt aussi hautes que la tour Eiffel !

Les éoliennes ne fonctionnant qu’à 25 % de leur puissance, il faut aller chercher le vent toujours plus haut.

Mais malgré un rendement des plus  lamentables, cette industrie se développe grâce à la trahison des élus, qui prodiguent des aides colossales aux charlatans de la production d’électricité « propre ».

Tarifs subventionnés sur 20 ans, accès prioritaire au réseau électrique. Qui paie ? Le contribuable.

La crise du Covid-19 a tué des pans entiers de notre économie, mais pour l’éolien, la rentabilité sur fonds propres est de 25 % !! (Source Figmag)

L’éolien est le secteur le plus rentable de l’industrie française, grâce au contribuable, tondu bien ras. Mais ce sont les étrangers qui en profitent et un petit noyau d’opportunistes rusés.

L’éolien ne crée pratiquement  aucun emploi en France. 95 % du matériel est importé de Chine, d’Allemagne, du Danemark, d’Espagne ou d’Inde. Même le montage sur place est effectué par des équipes polonaises !

L’ÉOLIEN, c’est 100 % de perte pour la France et le contribuable. Ce n’est qu’une IMMENSE  ARNAQUE savamment orchestrée par l’État et les ayatollahs du climat.

La France est ainsi devenue un Eldorado pour des opérateurs étrangers. Des profits gigantesques sont réalisés en échappant massivement à l’impôt.

Les écologistes, qui ne cessent de dénoncer les abus du capitalisme débridé, soutiennent une filière championne de l’optimisation fiscale, avec des montages financiers complexes échappant à tout contrôle.

La vidéo ci-dessous, intitulée « Milliards volés de l’éolien » et diffusée par le collectif  Énergie Vérité, montre l’ampleur de l’arnaque échafaudée sur le dos du contribuable.

Grâce au nucléaire, la France est le meilleur élève d’Europe en matières d’émissions de  CO2. Six fois moins que l’Allemagne. C’est pourtant cette filière que Macron et ses amis Verts  s’acharnent à liquider, alors que le bas prix du kilowatt nucléaire est le seul atout compétitif de nos entreprises.

Tout est fait pour détruire le pays et le ruiner davantage.

Et on apprend que pendant le confinement, le pays a failli subir un black-out électrique total à cause de l’éolien, qui est non pilotable mais reste prioritaire pour l’accès au réseau. On a frôlé la catastrophe.

Seul le nucléaire est en mesure d’assurer la sécurité électrique H24.

Mais la seule obsession de Macron, quel qu’en soit le prix pour le pays, c’est d’être réélu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *