Coronavirus : ce sont les gilets jaunes « qui tiennent aujourd’hui le pays à bout de bras », souligne Rachida Dati

Alors que la France subit l’épidémie de coronavirus, les Français sont tous confinés pour tenter de freiner la propagation du virus. Tous ? En réalité, nombreux sont ceux à se déplacer encore pour aller travailler, comme les caissières, les livreurs, les agents de sécurité, les éboueurs ou encore les soignants et membre des forces de l’ordre. La crise du Covid-19 « rend encore plus aiguës » les inégalités, estime Rachida Dati le 5 avril dans les colonnes du Journal du Dimanche.

« On ne pourra pas revenir à la situation d’avant« , estime la candidate Les Républicains à la mairie de Paris, qui appelle à « réfléchir à un autre mode de gouvernance » une fois la crise du coronavirus passée « ainsi qu’une plus grande attention aux conditions de travail et à la protection des salariés« . […]

S’érige-t-elle en porte-voix des « gilets jaunes »? « Je défends les classes populaires qui travaillent« , rétorque l’ancienne garde des Sceaux. « Ceux qui étaient sur les ronds-points n’étaient pas des assistés, mais beaucoup de travailleurs pauvres. Cette crise du coronavirus va amplifier tous les problèmes pour lesquels nous avons eu des signaux d’alerte en amont« .[…]

actu.orange

Une réflexion sur « Coronavirus : ce sont les gilets jaunes « qui tiennent aujourd’hui le pays à bout de bras », souligne Rachida Dati »

  1. Celle-là, pour se faire réélire à Paris, ne manque pas d’air : ELLE est soudainement plus à gauche que la gauche ! Ah ! C’est vrai, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, Madame, mais à mon humble avis, peu d’andouilles seront enclins à vous croire !
    Avec respect, mais sans honte aucune, vous qui n’en avez guère !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *