Au Vietnam, 95 millions d’habitants, aucun mort du Coronavirus

Riposte Laïque

L’effondrement économique qui frappe la France est la conséquence directe du confinement généralisé que certains pays prévoyants ont su éviter.

Les décisions criminelles prises par nos dirigeants, qui ont délocalisé et sous-traité la production de matériels stratégiques vitaux, ont laissé le pays démuni quand le Covid-19 s’est abattu sur toute la planète.

Une imprévoyance qui va se payer en dizaines de milliers de morts, en millions de chômeurs et en centaines de milliards de pertes financières.

Tout a été géré dans la panique pour cause de pénurie généralisée. Ajoutons à cela l’inertie coupable du gouvernement, qui a perdu deux mois avant de redescendre de son nuage et de commander les matériels manquants dans l’urgence.

Au lieu de dépister massivement les personnes contaminées et de les traiter en milieu hospitalier, ou bien de les confiner dans des hôtels réquisitionnés, le gouvernement a fait le choix démentiel inverse, en renvoyant les personnes contagieuses dans leur famille, facilitant ainsi la dissémination du virus.

Et faute de masques pour tous, le Covid-19 a fait des ravages en quelques jours. Nos hôpitaux sont saturés, les personnels exténués et faute de lits de réanimation suffisants, le gouvernement en est réduit à ne plus soigner les vieux, autorisant l’euthanasie par décret temporaire ! Un permis de tuer jusqu’au 15 avril.

https://ripostelaique.com/la-france-de-macron-nous-interdit-la-chloroquine-et-euthanasie-nos-vieux.html

Le Vietnam, pays si attachant, est l’exemple parfait de ce qu’il faut faire. Avec une population de 95 millions d’habitants, On n’y  déplore à ce jour aucun mort du Coronavirus.

Ce pays « en voie de développement » peut donner des leçons à son ex-colonisateur qui se prend pour le centre du monde et prétend donner des leçons de démocratie à la terre entière.

Masque obligatoire pour tous, tests de dépistage généralisés, confinement des malades dans les hôtels ou les centres militaires.

Bilan :  240 cas confirmés et  zéro mort, alors que la France compte 7 600 morts.

https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20200402.OBS26948/un-francais-residant-au-vietnam-la-france-ce-pays-en-voie-d-enveloppement.html

La 5e puissance économique du monde, qui fabrique des Airbus, des fusées Ariane, des Rafale, des TGV, des paquebots géants, des EPR et des sous-marins nucléaires, le pays qui se targue d’avoir l’un des meilleurs systèmes de santé au monde, est en train de détruire son économie parce qu’il n’y a ni masques de protection, ni kits de dépistage pour enrayer la pandémie.

C’est tout simplement  sidérant !

Chaque jour de confinement coûte plus de 2 milliards au pays. Un mois de confinement, c’est 70 milliards de chute du PIB, soit 3 points. Le plan d’urgence de 45 milliards débloqués par Bercy paraît bien modeste pour enrayer le désastre.

Nous ne sommes plus en récession mais en dépression !

Les  secteurs qui maintiennent leur activité à 100 % sont la santé, la banque, les assurances et l’agroalimentaire.

Les plus touchés sont la restauration, l’automobile, le transport aérien, le bâtiment, le tourisme.

Il faudra sans doute une décennie au minimum pour redresser la situation.

Bien entendu, le discours officiel est que seule l’Europe peut nous sauver, en mutualisant les dettes futures avec des « Corona bonds », des obligations bénéficiant de la garantie de la zone euro afin de profiter de taux bas.

Les cigales du Sud, entraînées par la France, voudraient emprunter à des taux faibles grâce à la garantie des fourmis. Mais l’Allemagne et les pays du Nord disent « nein » et on les comprend.

L’après-pandémie pour notre pays sera donc catastrophique, sans doute bien pire qu’ailleurs.

Pays déjà ruiné par l’immigration bien avant la pandémie, avec  des millions d’immigrés qui refusent de s’intégrer et qui savent que l’État se couche systématiquement face à leurs exigences, la France va connaître des années tragiques.

Car il n’ y aura plus d’argent pour acheter la paix civile dans les banlieues, comme c’est le cas depuis 2005. Depuis ces émeutes, l’État poltron n’a fait que pactiser avec les islamistes. Mais cette lâcheté criminelle va se payer au centuple et mener à la désintégration accélérée de la nation.

Car il en est de l’immigration et de l’islamisation du pays comme du Covid-19. Le pouvoir ne voit  rien venir et  sera totalement démuni face à l’explosion à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *