Exclusif : il y a quatre fois plus de morts que les chiffres officiels !

Riposte Laïque

Les décès dans les Ehpad et à domicile ne sont pas reportés, seuls les décès à l’hôpital sont comptés dans les chiffres officiels !

Les décès dans les Ehpad et à domicile (de plus en plus nombreux en France !) ne sont PAS comptés dans les décès officiels annoncés par le gouvernement.

Comme en Italie, le nombre de décès réels en France est donc bien plus important qu’annoncé.

Les autorités ne testent pas les personnes âgées décédées en Ephad de façon suspecte, ni à domicile. Pourtant, leur nombre est largement plus important que normalement à la même période.

Voici ce que disait le maire de Bergame, hier : « Pour chaque décès lié au COVID-19, il y a trois morts à la maison qu’on ne détecte pas et qui ne sont pas testés ».

Le virus peut survivre jusqu’à 17 jours sur une surface !

Un nouveau rapport réalisé par le CDC (Center for Disease Control = autorité sanitaire fédérale) américain démontre que le virus peut survivre jusqu’à 17 jours sur certaines surfaces.

Attention, cela ne veut pas dire pour autant qu’il reste « actif » pendant 17 jours. C’est en voie d’étude. Cependant, il a été détecté sur certaines surfaces du bateau de croisière infecté 17 jours après que les passagers ont quitté les cabines.

Rappel : Le Coronavirus peut se transmettre jusqu’à 4,5 m de distance et reste 30 minutes dans l’air (lien).

Quelques nouvelles du Coronavirus en Europe et dans le monde.

Tant qu’un vaccin ne sera pas trouvé, le monde entier connaîtra l’épidémie de Coronavirus avec une alternance de confinement et de liberté conditionnelle.

On a l’impression que ce qui se passe en Inde, aux États-Unis ou en Malaisie ne nous regarde pas, mais c’est complètement faux car comme le djihadisme, tout ce qui se passe à un endroit du globe peut nous revenir dessus par le prochain avion ou le prochain bateau.

Surtout avec un gouvernement qui pense que contrôler ses frontières, c’est le comble du nazisme.

En Inde, explosion à venir

⚠️ Rapport interne : l’Inde pourrait avoir « couvé » le SARS-CoV-2 depuis des semaines et des foyers importants pourraient se déclarer dans les jours à venir.

Le Brésil, confiant, fonce droit vers la catastrophe

L’OMS exprime ses inquiétudes, car le Brésil ne respecte aucune des recommandations.

Notons que le Président Bolsonaro a annoncé que « le COVID-19 était une arnaque créée par les médias hystériques », que ce n’était qu’une « petite grippe » exploitée par ses opposants politiques.

États-Unis : un développement très inquiétant, des dizaines (voire des centaines) de milliers de morts en perspective si rien n’est fait

⚠️ Selon des simulations internes du CDC effectuées pour la Floride qui n’applique aucune réelle mesure, une explosion de cas devrait arriver au tour du 2 avril à +/- 1 jour.

La simulation parle de 35 000 à 45 000 cas autour du 8 avril rien qu’en Floride.

Le gouverneur de New York confirme mes informations de la semaine passée, à savoir qu’ils utilisent un respirateur artificiel pour deux patients.

Il explique qu’il manque plus de 35 000 respirateurs rien que pour l’État de New York, il demande l’aide du gouvernement fédéral, il dit que l’aide des grandes entreprises promise par Trump ne sert à rien car ces respirateurs sont requis pour dans deux semaines, d’après leurs projections, donc les entreprises n’auront pas le temps de les produire en masse.

Partez du principe que le nombre de cas va exploser dans tous les États américains, qui seront tous dans la même urgence, et vous comprenez facilement pourquoi les USA sont dans le top des pays jugés à « RISQUE EXTRÊME » à Genève.

Le gouverneur de New York demande au gouvernement fédéral d’ignorer le problème en Californie, en Floride, à Washington, car « la priorité est New York qui est le foyer principal ».

En réalité, New York n’est pas le foyer principal, ils ont juste testé beaucoup plus qu’ailleurs.

Les États commencent donc à se disputer pour les ressources fédérales et cela entraînera probablement de nombreuses catastrophes sanitaires.

Le monde ne sera plus jamais comme avant

La crise économique ne fait que commencer. Elle fera beaucoup plus de victimes que l’épidémie proprement dite.

La banque centrale américaine et la BCE ont déjà imprimé des milliers de milliards de monnaie pour tenter de relancer l’économie. En vain.

Les États-Unis sont en train de perdre leur atout principal : le dollar. De plus, ils vont à leur tour entrer dans une récession extrêmement grave qui risque de mener par effet de domino le quart des entreprises du monde entier à la faillite.

L’UE a démontré son incompétence, voire sa nocivité à l’occasion de la crise du Coronavirus. L’UE est morte et ne survit qu’à l’état de cadavre continuant sa marche par entropie.

L’Afrique va se rendre compte que sans l’aide de l’Europe et des autres pays occidentaux (asphyxiés et paralysés), l’épidémie fera des millions de morts. La Chine en profitera peut-être pour remplacer les Occidentaux et mettre définitivement toute l’Afrique sous sa coupe.

La France se dirige vers la banqueroute totale et connaîtra des émeutes type guerre civile lorsque les allocations ne tomberont plus et que les Français perdront leurs économies à cause des faillites bancaires.

Informations : Coronavirus Info Live.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *