18 attaques islamistes, 263 morts, mais ils défilent contre l’islamophobie !

Publié le 8 novembre 2019 – par Jacques Guillemain (RL)

N’en déplaise aux fossoyeurs de la France et aux immigrationnistes de tout poil, il est encore permis dans ce pays de ne pas aimer l’islam. Ce qui est d’ailleurs le cas pour les 2/3 des Français qui estiment à juste titre que cette religion est un obstacle à l’intégration. C’est aussi un obstacle au progrès. Mais jamais les musulmans n’ont été persécutés pour autant. Ce sont eux qui se stigmatisent par leurs propres comportements et leurs exigences sans fin.

https://www.google.fr/url?sa=i&url=http%3A%2F%2Fwww.eric-ciotti.com%2F2018%2F11%2F15%2Fla-laicite-est-une-digue-contre-lislam-politique-retrouvez-mon-interview-dans-lobs-sur-la-volonte-du-gouvernement-de-modifier-la-loi-de-1905%2F&psig=AOvVaw0nQQEID0Y31vjAfHAVf0_F&ust=1573310263573000&source=images&cd=vfe&ved=0CAIQjRxqFwoTCOit68_r2uUCFQAAAAAdAAAAABAq

Quand on bloque les rues pour prier, quand on exige des horaires séparés dans les piscines, quand on refuse que sa femme soit soignée par un médecin masculin, quand on refuse de serrer la main d’une femme, quand on conteste les programmes scolaires non conformes au Coran, quand on réclame des salles de prière dans les entreprises, quand on exige les abattages rituels et surtout quand on représente les 2/3 de la population carcérale, on ne peut espérer des applaudissements de la part des natifs !

Par conséquent, la sphère islamo-gauchiste qui s’apprête à défiler dimanche en braillant « Stop à l’islamophobie », ne fait que se vautrer dans le mensonge et l’ignominie. C’est le défilé de la honte, du mépris de la République et c’est aussi une insulte à la laïcité.

En courtisant l’électorat musulman, cette gauche en perdition, laïque avec le catholicisme mais anti-laïque avec l’islam, va jusqu’à défiler avec les extrémistes musulmans les plus fanatiques. Elle se déshonore et se discrédite un peu plus.

Car c’est l’islam politique, celui des Frères musulmans, qui mène le bal. Même  Manuel Valls a déclaré depuis Barcelone que cette gauche pro-islamiste était « la gauche du renoncement, de l’abandon et de la honte… loin de tout esprit républicain ».

Qu’on nous dise en quoi les musulmans sont persécutés, alors que 90 % des jeunes Algériens rêvent de venir subir le joug de ces salauds de Français racistes et islamophobes.

Qu’on nous dise combien de mosquées ont été détruites alors qu’on dénombre plus de 1 000 profanations de lieux de culte chrétiens par an, dont une vingtaine d’églises incendiées.

Qu’on nous dise pourquoi les actes antisémites ont bondi de 74 % en 2018, pendant que les actes antimusulmans sont tombés au plus bas niveau depuis 2010.

Qu’on nous dise  qui sont les plus persécutés,  les juifs qui fuient la France par peur, ou les musulmans de toute la planète qui rêvent d’y venir ?

Qu’on nous dise si les auteurs des attentats qui ont fait 263 morts et plus de 1 000 blessés depuis 2012, étaient  juifs, chrétiens, ou hindous.

Tous étaient musulmans. Ne renversons pas les rôles. La haine anti-chrétiens et anti-juifs, on sait de quel côté elle est.

C’est avec des prêcheurs de haine que la gauche, « le camp du Bien », va défiler dimanche.

Car pour ceux qui l’auraient oublié, Marwan Muhammad, l’organisateur de cette manifestation, ex-directeur du CCIF, s’est particulièrement distingué par le passé, par son amour de la France et son esprit  républicain. Jugez plutôt.

À  la mosquée d’Orly, il déclarait il y a quelques années :

« Qui a le droit de dire que la France, dans trente ou quarante ans, ne sera pas un pays musulman ? Qui a le droit ? Personne dans ce pays  n’a le droit de nous enlever ça. Personne n’a le droit de nous nier cet espoir-là. De nous nier le droit d’espérer dans une société globale fidèle à l’islam. Personne n’a le droit dans ce pays de définir pour nous ce qu’est l’identité française. »

Oui, vous avez bien lu. L’identité française, héritée de nos 2 000 ans d’Histoire, c’est Marwan Muhammad qui en décide !! Et d’ajouter que « l’islam est un mode de vie global. »

On a pu voir aussi, lors de la manifestation hostile à Éric Zemmour, devant le siège de CNews, un musulman fiché « S » insulter la France raciste et traiter Zineb El Rhazoui, Lydia Guirous et Mohamed Sifaoui de « bougnoules de service » !On imagine le tollé général et les conséquences judiciaires, si un natif usait d’un tel langage en parlant d’un immigré !

https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/societe/qui-est-abdelaziz-chaambi-lhomme-derriere-les-propos-orduriers-lencontre-deric-zemmour-112507

C’est avec ce beau linge que copine la gauche aux abois, dans l’espoir chimérique de se refaire une santé sur le dos de l’électorat immigré.

Ce que veut  la sphère islamo-gauchiste, c’est le retour du délit de blasphème et la mort de la liberté d’expression. Il est grand temps de remettre dans l’axe les tenants d’un islam politique conquérant, qui n’a que mépris pour nos valeurs républicaines. Et ce n’est pas en prêchant la tolérance à sens unique et le droit à la différence que la France évitera l’affrontement que souhaitent les islamistes.

Si le plan de l’Onu pour interdire toute critique de l’islam est mis en œuvre, avec la bénédiction du Vatican bien évidemment, ce sera la fin programmée de la civilisation occidentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *