Seine-Saint-Denis : des dealers font partir des instits de leur logement de fonction

Lassés par le trafic de drogue, les instits ont fini par déménager. A Sevran, en bordure de l’école élémentaire Marie-Curie, au 8 rue Pierre-Brossolette dans le quartier Rougemont, un bâtiment d’appartements de fonction dédiés en partie aux enseignants… n’en abrite plus aucun. Virés par les dealers.

« Les deux derniers qui y habitaient sont partis dans le courant de l’année scolaire 2018-2019. Ils ont été relogés ailleurs dans la ville », confirme-t-on dans l’entourage du maire Stéphane Blanchet (SE).

« Le shit est plus fort que l’éducation »

Ce mardi matin, dans l’une des écoles de ce groupe scolaire, on nous confirme que « le trafic de drogue, le bruit à toute heure, le squat de certains appartements, l’insalubrité, ont eu raison de la patience de ces enseignants ».

Les habitants aussi en ont « ras-le-bol ». « Symboliquement, c’est terrible : cela donne l’impression qu’à Sevran, le shit est plus fort que l’éducation », râle un trentenaire croisé devant l’école maternelle. Un autre riverain dit « comprendre » que les professeurs n’aient pas eu envie d’habiter dans un bâtiment rythmé par le trafic.

[…]

Le Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *