Zohra Bitan, les Français te « kiffent » bien, mais n’en fais pas trop !

Publié le 16 août 2019 – par Josiane Filio  (Dans RL)

Autant j’ai le plus profond mépris pour tous ces journaleux de pacotille qui, comme bien d’autres, font honte à leur belle profession en la bafouant à longueur d’antenne ; et en particulier pour les prétendues « Grandes Gueules » de RMC, rétropédalant toujours très vite après avoir osé asséner sur les ondes une vérité digne d’un vulgaire électeur RN (dont je suis !), histoire de bien mettre de la distance et qu’on ne puisse les confondre…

Autant j’ai une vive admiration pour l’une d’entre eux, la chroniqueuse Zohra Bitan, qui, le moins qu’on puisse dire est qu’elle ne pratique pas la langue de bois, ce qui est très réjouissant à l’oreille… et aux yeux, quand sur certaines vidéos il nous est donné de voir l’effet que ses paroles « brutes de décoffrage » produit sur ses collègues, nettement plus frileux…

https://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/zohra-bitan-la-francaise-151930

Écoutez-là dans quelques extraits, où elle bataille courageusement, contre ses contradicteurs, que ce soit quand elle fait savoir son mécontentement contre Macron après son prétendu « Grand débat », face à Bruno Bonnell, député LREM en avril dernier :

Quand en mai, elle interpelle nos gouvernants à propos des éternelles violences faites aux femmes, avec des « arrêtez de twitter, arrêtez de dire des discours avec des slogans, arrêtez de nous emmerder avec du blabla, AGISSEZ ! »

Belle intervention chez Hondelatte en 2015, aux lendemains des attentats du Bataclan :

Un peu moins crédible car plus naïve, quand elle parle aujourd’hui de « cette démocratie qui est une chance »… comme si elle ne s’apercevait pas, malgré ses nombreux et légitimes coups de gueule, que pratiquement tous ceux qui ont un réel ou semblant de pouvoir s’assoient chaque jour un peu plus sur cette démocratie qui n’est plus que « des mots dans la bouche de ceux qui la trahissent »… lors de ces échanges sur les manipulations médiatiques… ce qui semble du  plus haut comique quand cela se déroule sur RMC/BFM TV… indéniablement dans le peloton de tête des grands champions manipulateurs !

Mais là où elle emporte l’adhésion des citoyens-patriotes qui en ont ras la frange (pour rester correcte) de l’islamisation galopante du pays, c’est quand on la chauffe au sujet du voile : voici un exemple d’une grosse colère récente :

Il n’a d’ailleurs pas échappé à Christine Tasin que Zohra dit clairement sur un plateau, ce qui lui a valu à elle, d’être condamnée par les juges rouges :

« Elle commence par parler d’un « islam rigoriste »…  Et j’hallucine ; cette femme d’origine immigrée, qui a milité au PS et à la Licra, dit clairement ce que j’ai dit et qui m’a valu d’être condamnée en première instance comme en appel… »

http://resistancerepublicaine.eu/2018/03/21/la-socialiste-zohra-bitan-sans-langue-de-bois-ils-sont-partout-dans-les-ecoles-a-luniversite/

Pourtant, quand en juin dernier elle enregistre ce joli témoignage, où elle s’adresse aux escrocs de l’islamisme ; au milieu de sa déclaration d’amour et de reconnaissance envers la France, quand tellement de ses « frères et sœurs en religion » nous conspuent à longueur de temps… on peut y relever quelques traces de naïveté… dues sans doute à sa sincérité quand elle militait pour la gauche qu’elle vomit désormais.

Pareillement à propos des vêtements, pour ce qui est de ce qu’elle nomme évolution, et que nous sommes au contraire nombreux à subir au contraire comme une contrainte rétrograde, imposée par des arriérés !

« … Mais clairement, on voit dans la jeune génération, dans tous les milieux, ruraux comme urbains, que le rapport à la pudeur et au respect de soi évolue… »

Petite nuance Zohra, si le « rapport à la pudeur » évolue, c’est parce qu’il est totalement imposé, et de manière unilatérale, par de véritables connards rétrogrades, n’ayant eux-mêmes aucune pudeur ni respect de soi ; car même si ne n’ai pu retrouver cette courte vidéo d’un musulman en train de faire, avec sa main, une toilette intime devant une fontaine publique, passant alternativement de ses fesses à sa figure (pouah !) je pense que beaucoup de lecteurs l’ont déjà vue sur les réseaux sociaux.

Et si précisément de plus en plus les jeunes filles renoncent aux jupes, c’est pour éviter, quelle que soit leur longueur, de se faire traiter de putes… ce que de toutes manières elles sont, aux yeux de ces hypocrites dégénérés, véritables obsédés sexuels sautant sur tout ce qui bouge (femmes, enfants, vieillardes, chèvres, chamelles… de simples « trous » pour ces grands romantiques ; quoique pour les trous de serrures, je ne sais pas !)…

Pendant qu’ils ont le culot de prétendre qu’emballer leurs femmes dans d’immondes burqas serait pour éviter de « faire envie aux hommes », alors que jusqu’à preuve du contraire les Occidentaux sont en général (même s’il y a toujours des exceptions) bien plus maîtres de leurs pulsions que ces véritables porcs (pardon à l’animal !).

Et comme le prouve cet article de 2013, le voile tant vanté n’a absolument pas soustrait cette innocente du viol par trois véritables ordures, prouvant que pour eux une femme est peu de chose, et qu’ils peuvent « en user » comme bon leur semble.

Fi de religion ou d’honneur, ces agissements n’ont rien d’humain ; ce sont ceux de bêtes féroces qui méritent d’être supprimées… tout comme sont immédiatement piqués les animaux atteints de la rage ; c’est une question de salubrité publique !

« Cette façon de présenter un concept religieux comme une liberté féministe est assez perverse. Continuons plutôt d’éduquer les garçons et de combattre les hommes qui font des remarques aux femmes qui sont en décolleté. Mais ne disons pas aux femmes d’aller se cacher, c’est le pire ». Nous dit encore Zohra.

Alors là je suis entièrement d’accord : il est certain que beaucoup de « mères » encore de nos jours, sont malheureusement grandement responsables de la sale mentalité de leurs « bambins devenus hommes », se comportant en véritables pachas, dont les femelles sont aux ordres ; car qui mieux que la maman peut inculquer aux fils le respect des filles ?

Malgré certains acquits (néanmoins toujours en danger),il reste encore du travail à faire pour faire évoluer les mentalités dans le bon sens de l’égalité hommes/femmes (sans la vulgaire Schiappa ce serait bien mieux !).

Et notamment chez les musulmanes inféodées à leurs mâles de maris, qui finissent par se faire une gloire de leur donner des fils qu’elles couvent outrageusement en leur inculquant les mêmes mauvaises manières des pères… et n’hésitent pas à martyriser leurs filles… qui les ont si « dépréciées » aux yeux de leur mari, vu qu’effectivement dans bien des cas, elles ne sont là que pour lui donner du plaisir et des fils… c’est Allah qui l’aurait dit paraît-il !

Pas étonnant alors que cette religion convienne tant à tous les machos, nés musulmans, et stupides convertis.

De fait, chez Zohra, ses légitimes emportements  contre l’injustice, le mépris, la manipulation, l’ingratitude, la trahison… dénonçant exactement les mêmes effets que publient les sites de réinformation, ce qui nous la rend indéniablement sympathique… voisinent pourtant avec un certain aveuglement quant à leurs causes, peut-être dû à un reste de candeur de ses premières amours socialistes, et ce, même si depuis, et contrairement à tellement d’autres, elle s’est raisonnablement soignée.

En permanence on sent, au détour d’une phrase, que derrière une saine pensée restent encore quelques débris d’obscurantisme gauchiste, notamment quand sur Causeur elle prétend :

« Je ne suis pas identitaire, je suis une universaliste. Les identitaires, qu’ils soient d’extrême gauche ou d’extrême droite, ont des arguments qui ne vont pas bien loin. ».

Pour elle, c’est valable et logique puisque d’origine maghrébine cela ne l’empêche pas d’aimer et d’honorer la France ; malheureusement trop peu, dans le même cas, offrent la même tournure d’esprit, et même s’ils se comportent en musulmans « sans histoires » opposables aux extrémistes, ils se gardent bien de combattre ouvertement leurs « frères », faisant preuve ainsi d’une grande lâcheté… qui finalement soutient les détracteurs de la nation France !

En résumé, Zohra on t’aime bien, mais n’en fait pas trop quand même, cela pourrait devenir complètement improductif.

Régale-nous de tes interventions musclées pour river leur clou aux menteurs professionnels, continue à « être au plus près de jeunes à qui on n’a pas expliqué comment ils peuvent être en paix avec leur histoire, leurs parents, leurs parcours et leur milieu social »,puisque cela te passionne, car nul doute que tu es quelqu’un de sincère dans tes démarches et de sain dans tes pensées…

C’est plus gratifiant et utile que prendre la défense d’une gamine insultée parce que décolletée, et qui semble d’ailleurs de taille à se défendre elle-même :

Mais prend bien garde à ne pas te laisser happer par « le système », qui a plus d’un tour dans son sac pour enfumer les sensibles et les naïfs, car personne n’est plus fort que lui dans la manipulation des braves gens et l’art d’inverser les idées et les événements… Tu sembles encore tellement convaincue de l’angélisme de certaines pourritures cachant si admirablement leur jeu que tu ne peux pour l’instant concevoir la réelle étendue des problèmes, et partant, des dangers qui nous guettent.

Merci néanmoins pour ta gratitude envers la France ; elle est si rare, du moins dans les manifestations officielles de ceux qui ont droit à la parole, que je la savoure à son juste prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *