Le suicide démographique de la France : des chiffres accablants et épouvantables

Publié le 11 juillet 2019 – par Jacques Guillemain

Nouvelles du jour : « Le gouvernement désarmé face à l’afflux de migrants. La pression migratoire baisse partout en Europe, sauf en France. Le nombre de clandestins pèse de plus en plus lourd sur toute l’administration » !!

La France récupère tous les déboutés de l’asile que nous envoient l’Allemagne et la Belgique. Nous sommes le déversoir des refoulés..Comme c’est curieux. Le gouvernement découvre l’eau chaude. Pourtant, il n’a cessé d’entretenir un colossal mensonge d’État pour masquer le désastre qui se prépare. La dernière étude de l’Ined sur la natalité le prouve encore une fois..Insee et Ined, même combat : nier la réalité du Grand Remplacement en usant sciemment de méthodes de calcul trompeuses pour ne pas dire vicieuses.

.Rappelons que la France est le dernier pays où les statistiques ethniques sont interdites, ce qui en dit long sur l’ampleur du désastre que le pouvoir nous cache depuis des décennies..Le gouvernement a même mis fin aux statistiques du dépistage de la drépanocytose, qui était un excellent indicateur de l’invasion migratoire et du changement de peuple qui s’opère. Une désintégration de la nation qui va s’accélérer avec la disparition prochaine des générations du baby-boom, les plus nombreuses..On nous ment sur le nombre d’immigrés, sur les chiffres de la natalité, sur l’estimation des clandestins, sur les chiffres de la polygamie et bien entendu sur le coût démentiel de l’immigration qui reste la cause essentielle de notre ruine et de notre endettement massif..Essayons d’y voir clair avec quelques chiffres non truqués.

.1° Population.Selon les chiffres de 2015 donnés par l’Insee, il y aurait en France 6,2 millions d’immigrés et 7,3 millions de descendants d’immigrés. Mais l’Insee ne comptabilise que la 2e génération, les 3e et 4e générations étant considérées comme françaises de souche car supposées parfaitement assimilées !.Sur trois générations, Michèle Tribalat estime la population d’origine immigrée à 30 % de la population totale, ce qui donne 20 millions d’immigrés et descendants, dont les 2/3 sont d’origine extra-européenne. D’autres calculs sérieux aboutissent à cet ordre de grandeur..On arrive à 13 millions d’extra-européens, principalement issus du Maghreb et d’Afrique. Soit 20 % de la population..En ce qui concerne l’immigration annuelle, l’Insee noie régulièrement le poisson avec le solde migratoire, en amalgamant sciemment les expatriés français et les immigrés qui repartent..Pour l’Insee, si le nombre d’immigrés est égal au nombre de Français qui s’expatrient, l’immigration est considérée comme nulle ! C’est dire le sérieux de cette institution !

.L’Insee met dans le même sac un bac + 10 qui s’expatrie et un illettré fraîchement débarqué du Sahel qui va émarger au guichet social. Mais décortiquons les chiffres pour connaître la vérité :.En 2013, 235 000 immigrés légaux sont entrés et 95 000 sont repartis au pays.Solde = + 140 000.De même, 197 000 Français se sont expatriés et 77 000 sont revenus.Solde = – 120 000.Pour l’Insee, le solde migratoire est donc de + 20 000 personnes. Dérisoire….Mais en réalité, 120 000 Français ont été remplacés par 140 000 immigrés. Il s’agit donc d’un changement profond de population concernant 260 000 personnes, que l’Insee masque systématiquement depuis des années.

.À ces chiffres s’ajoutent les naissances d’origine immigrée et les clandestins..Et c’est là que la dernière étude de l’Ined trompe encore le lecteur..2° Natalité.Pour la première fois, l’Ined reconnaît que les immigrées contribuent à la « forte » natalité de la France, avec un taux de fécondité de 1,8 enfant par femme pour les Françaises et 2,6 enfants pour les immigrées.

.Mais l’Ined s’empresse d’ajouter que cette contribution est marginale, car sans les immigrées, la fécondité serait de 1,78 enfant par femme au lieu de 1,88 actuellement. Ce qui est un argument éminemment trompeur comme on va le voir..La deuxième tromperie est de nous dire que les femmes immigrées représentent 12 % de la population des mères de France et assurent 18,8 % des naissances.Or, l’Ined ne tient compte que de la première génération, c’est à dire les immigrées nées à l’étranger. Il faut donc ajouter les descendantes d’immigrés que l’Ined comptabilise abusivement dans les Françaises de souche.

.Selon Michèle Tribalat, ce sont donc 30 % des femmes qui sont d’origine immigrée, toutes générations confondues. Dont les 2/3 d’origine extra-européenne, soit 20 %..L’Ined  prend un taux de fécondité de 2,6 enfants par femme immigrée. D’où sort ce chiffre ? Mystère. On sait que les Maghrébines ont un taux de fécondité de 3,5 enfants par femme et les Africaines font encore mieux avec 4 enfants par femme..Mais gardons le chiffre de 2,6 donné par l’Ined pour les 20 % des femmes d’origine immigrée hors UE. Pour 100 femmes on obtient :.20 x 2,6 = 52 enfants80 x 1,7 = 136 enfants.Total = 188 naissances pour 100 femmes. Soit le chiffre 1,88 enfant par femme donné par l’Ined.

.Ce qui veut dire que sur 188 naissances annuelles, 52 sont d’origine immigrée extra-européenne, soit un taux de 28 % !! Ce que les immigrationnistes appellent une contribution marginale !.Ce qui prouve une fois de plus combien le discours officiel est mensonger. Les Françaises de souche ont un taux de fécondité de 1,7 enfant par femme, proche de la moyenne européenne (1,59)..Ce taux de 28 % de naissances d’origine extra-européenne est d’autant plus crédible qu’il reste inférieur aux statistiques du dépistage de la drépanocytose, maladie génétique qui touche principalement les populations africaines et maghrébines..C’est pour couper l’herbe sous le pied de la « fachosphère » que le gouvernement a supprimé ces statistiques. La désinformation est totale.

.https://www.polemia.com/drepanocytose-africanisation-france-poursuit/

3° Clandestins.Sur ce sujet le mensonge d’État est colossal. Il est en effet aisé de se retrancher derrière l’argument de la clandestinité difficilement chiffrable, par définition.Mais quand les élus s’accordent à dire qu’il y aurait entre 200 000 et 400 000 clandestins, c’est vraiment se foutre du monde.

.On soigne chaque année 300 000 sans-papiers. Tous les clandestins ne sont pas malades et la plupart se cachent..La police contrôle chaque année plus de 100 000 clandestins mais une infime minorité est expulsée..Il y a plus de 120 000 demandeurs d’asile par an, mais 95 % des déboutés s’évaporent dans la clandestinité.

.Sachant qu’aux États-Unis il y a 11 millions de clandestins et qu’il y en a 10 millions dans l’UE, il est évident que le nombre de clandestins en France dépasse le million. (population française = 13 % de la  population de l’UE)..En 1989, Pierre Milloz estimait déjà le nombre de clandestins à 1 million !

.Le tsunami migratoire depuis 2015 n’a rien arrangé !

4° Polygamie.

Sujet tabou s’il en est et pour cause ! La France est le premier pays polygame d’Europe, les chiffres allant de 30 000 à 50 000. Difficile de cerner le problème alors que tout ce joli monde émarge au guichet social et bénéficie de logements conséquents aux frais du contribuable. La volonté de tout masquer est indéniable.

.La polygamie étant interdite, seule l’épouse légitime est reconnue. Mais pour des raisons humanitaires, les autres épouses bénéficient du regroupement familial et sont considérées comme parent isolé pour bénéficier des prestations sociales majorées. Un véritable jackpot quand on vient d’un pays où le PIB par habitant n’atteint  pas 1000 dollars par an, comme au Mali..Chacun se souvient du Malien de Bobigny, célèbre polygame avec 4 femmes et 46 gamins, qui ne travaillait pas et vivait des largesses sociales de la République.

.http://lagauchematuer.fr/2015/10/28/la-caisse-dallocation-familiale-verse-6157e-sans-travailler-a-ce-pere-malien-polygame-de-46-enfants/.

Un modèle pour toute l’Afrique. Adama Traoré, c’est l’émigré devenu rentier qui a parfaitement réussi !.5° Coût de l’immigration.Inutile de s’étendre. Le lien ci-dessous résume l’ensemble des études sur le sujet.Ce qu’il faut retenir c’est que l’immigration est la principale cause de notre ruine et que son coût va s’aggraver. Tout le modèle social français va s’effondrer pour financer une immigration de masse improductive..À 50 000 euros le mineur isolé – et il en arrive 50 000 par an – alors que nos paysans crèvent de faim avec 350 euros par mois, pas besoin d’avoir fait Polytechnique pour comprendre que le pays va exploser.

.https://www.observatoire-migration.org/historique-des-evaluations-du-cout-de-limmigration-en-france-2/.La conclusion de toute cette désinformation parfaitement orchestrée à tous les échelons de l’État, est que le Grand Remplacement est une réalité incontestable..Il faut 2 enfants par femme pour renouveler une population. Avec un taux de fécondité de 1,7 enfant par femme, la population de souche diminue de 15 % à chaque génération. Un suicide démographique..Celle des immigrés, avec un taux de 2,6 enfants (chiffe Ined), augmente de 30 % à chaque génération. Et l’immigration de masse vient s’ajouter pour accélérer le phénomène de remplacement de population.

.https://www.polemia.com/preuves-realite-grand-remplacement-jean-yves-le-gallou/

.Mais ce chiffre de 2,6 est minoré. Puisque l’Ined reconnaît que les Maghrébines ont un taux de fécondité de 3,5 enfants et les Africaines un taux de 4 enfants, il faut plutôt tabler sur un taux moyen de 3,5 chez nos 13 millions d’immigrés extra-européens..Ce qui signifie que la population extra-européenne augmente de 75 % à chaque génération, grâce à une forte natalité. Il faut ajouter les flux migratoires.

.À l’immigration légale s’ajoutent les demandeurs d’asile qui ne repartent pas, les migrants mineurs isolés inexpulsables et les clandestins. Au bas mot entre 400 et 500 000 personnes par an..Évidemment, pour les ayatollahs de la bien-pensance et les apôtres du mondialisme, le Grand Remplacement est un délire d’extrême droite, aux relents racistes et xénophobes, voire d’origine néo-nazie !!.Les plus virulents y voient même une incitation à la haine ! Foutaise que tout cela ! Renaud Camus ne fait que décrire une réalité chiffrée.

.Car les chiffres non maquillés parlent d’eux-mêmes. Depuis 2016, la population européenne de souche diminue et c’est l’immigration de masse qui compense le déficit démographique des natifs..Dès lors que l’intégration est un échec absolu et que les communautarismes s’imposent chaque jour davantage (prières de rue, burkini, voile, repas halal…) le choc civilisationnel est inéluctable..Ce n’est pas en bêlant au racisme que la France évitera le chaos, au contraire..Bon nombre de musulmans contestent la suprématie de la loi républicaine et rêvent d’instaurer la charia. C’est une réalité incontestable et l’explosion des mini-califats dans nos banlieues le prouve..Le basculement entre natifs et immigrés aura lieu vers 2050, car la disparition des générations du baby-boom, de loin les plus nombreuses, va accélérer le processus du remplacement de population..Tous nos politiques et les sbires à leur botte peuvent s’acharner à maquiller les statistiques et tromper les Français, mais cette manipulation des esprits n’aura qu’un temps..L’effondrement économique du pays arrivera bien avant le basculement démographique. La crise des Gilets jaunes n’était qu’un enfantillage à côté de ce qui se prépare..Seule la peur de perdre la présidentielle de 2022 pourrait inciter Macron à opérer un virage à 180°. Hélas, les Français semblent résignés et en redemandent à chaque élection…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *