Demandeurs d’asile : la grande invasion

Tous les chiffres de l’asile explosent, du jamais vu. Tous les records sont pulvérisés..101 000 demandes en 2017, 123 000 en 2018 (+ 22%) et  l’année 2019 s’annonce bien pire.

Il y a réellement une volonté délibérée, de la part de Macron, de couler la nation..Non seulement la France devient la cible privilégiée de tous les demandeurs d’asile, y compris ceux que nos voisins refusent, mais nous avons le bonnet d’âne des expulsions avec seulement 12 % de reconduites effectives de clandestins.

.Les derniers chiffres de l’Ofpra sont catastrophiques..Sur les 4 premiers mois de 2019, les chiffres 2018 sont pulvérisés..

+ 89 % pour les Géorgiens, + 32 % pour les Albanais, + 34 % pour les Guinéens, + 86 % pour les Maliens, + 70 % pour  les Haïtiens, + 26 % pour les Nigérians, 22 % pour les Bangladais. (Figaro)

C’est toute la planète qui a compris que la France de Macron était le paradis des migrants, réfugiés ou clandestins. Tous les déboutés d’Allemagne viennent chez nous, puisque la France  n’expulse plus..

Outre-mer, c’est pire..Aux Antilles et en Guyane, les demandes d’asile ont augmenté de 71 %.À Mayotte, elles ont triplé, avec une hausse de + 191 %..En Martinique, Guadeloupe et Guyane, la quasi-totalité des demandes provient d’Haïti..À la Réunion, 90 % des demandeurs sont des Sri Lankais (phénomène récent).À Mayotte, 50 % de demandes proviennent des Comores..La CNDA, Cour nationale du droit d’asile est au taquet, faute de moyens personnels et matériels..

Depuis 2015, la France aura accordé 100 000 demandes d’asile et en aura refusé 300 000, lesquels restent définitivement en France et finiront par être régularisés… avec l’espoir d’une naturalisation à terme !.

À ces chiffres de l’asile s’ajoutent ceux des clandestins..La plupart des demandeurs d’asile et des clandestins arrivent par des filières mafieuses. Un juteux trafic d’êtres humains qui prospère sur le laxisme des autorités, incapables d’expulser les clandestins et les déboutés de l’asile..

Il faut savoir que la France expulse trois fois moins que la moyenne européenne, laquelle est de 36 %. Et 12 % pour la France (Sénat)..Il n’y a aucune volonté politique de renvoyer les clandestins.En Suède, le taux de renvoi effectif est de 74 %.En Allemagne, il est de 89 %, comme au Royaume-Uni..« L’éloignement des clandestins est un fiasco absolu », déclare le sénateur LR François-Noël Buffet..Selon le Sénat, sur 100 000 obligations de quitter le territoire en 2018, seulement 12 % ont été exécutées..Procédures alourdies et recours multiples accordés aux hors-la-loi font que les expulsions sont insignifiantes..« Les refus d’embarquer dans les avions des clandestins expulsables se comptent par milliers »..

Un retour forcé coûte 14 000 euros !.Un retour aidé coûte 3 fois moins cher, mais c’est un encouragement à l’immigration clandestine. Car à peine expulsés, les hors-la-loi sont de retour..

Car en Afrique, le PIB par habitant est de 1 500 à 2 000 euros par an, voire beaucoup moins au Sahel. La prime au retour, c’est le jackpot..Et dans les villages, on se cotise pour envoyer un jeune en France, qui sera inexpulsable, sera régularisé et devra envoyer de l’argent aux familles, lesquelles bénéficieront du regroupement familial..Toute l’Afrique rêve de ce scénario mirifique..

La France doit durcir sa législation, conditionner ses aides au développement et le nombre de visas accordés, à la bonne volonté des États de coopérer..Refus d’un pays d’accorder les visas consulaires nécessaires au renvoi de ses ressortissants ? Plus de visas accordés et plus aucune aide au développement..Mais ne comptons pas sur Macron pour sévir. Il a planifié la destruction de la France au nom de mondialisme et du multiculturalisme, qui sont pour lui l’avenir du monde..Macron vit dans ses délires d’une planète post-nationale. Nous courons à la catastrophe. Nous finirons ruinés dans un pays du tiers-monde islamisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *