Pour Macron, l’immigration est une fatalité que les Français doivent accepter

Source Riposte Laïque

L’invasion continue, quotidienne, massive, insidieuse et de plus en plus exaspérante pour les riverains qui subissent cette promiscuité, tant les problèmes s’accumulent sans que l’État se décide enfin à réagir..Première préoccupation des Français, l’immigration ne figure pratiquement plus dans l’agenda européen de Macron. Pour lui, l’immigration est une fatalité..« Que ça nous plaise ou pas, on peut se voiler la face, mais les migrations sont là. Nous sommes dans un monde de migrations et je ne crois pas du tout aux gens qui font des murs »..Macron mène une politique d’immigration volontairement massive par lâcheté. Il est extrêmement dangereux pour le pays..Avec un tel raisonnement, le peuple français est condamné à partager ses richesses avec toute l’Afrique, laquelle a un PIB inférieur à celui de la France !

Entre les entrées légales et les clandestins, ce sont 500 000 immigrés qui débarquent chaque année sur le sol français. (visas de longue durée + demandeurs d’asile qui ne repartent jamais + mineurs isolés inexpulsables + clandestins)..Le nombre de clandestins est de 12 millions aux États-Unis et de 10 millions en Europe. 

On voit mal comment la France, qui représente 13 % de la population européenne, n’aurait que 300 000 clandestins sur son sol. C’est grotesque..Il y a au bas mot 1 million de clandestins en France, puisque aucun débouté du droit d’asile n’est expulsé et que la plupart des migrants économiques ne demandent pas l’asile, préférant se disperser dans la nature..

En dix ans, le nombre de visas accordés, courts et longs séjours, est passé de 1,8 millions à 3,6 millions en 2018. Et on sait que les visas touristiques sont une des principales filières clandestines….Par ailleurs, avec un taux de fécondité des natives de 1,7 enfant par femme, la population de souche diminue.

Par conséquent, c’est l’immigration qui explique l’augmentation de la population, associée à une forte natalité chez la population immigrée..La France se tiers-mondise à grande vitesse, accueillant chaque jour des centaines de migrants qui s’entassent à Paris, à Calais, à Nantes et ailleurs..À Paris, ce sont 100 migrants qui débarquent quotidiennement. À Nantes ils sont 500 à 600 qui arrivent chaque mois, selon la préfecture, alors que les structures d’accueil sont saturées depuis longtemps. Chiffres certainement sous-estimés..Dans cette ville naguère agréable à vivre, mais vite devenue la vitrine de cette invasion avec les ratages de la politique d’accueil des migrants, l’espace public est systématiquement squatté, au grand dam des Nantais qui voient leur quotidien bouleversé.

.Les expulsions succèdent aux occupations illégales. Nantes, c’est la parfaite illustration du désarroi des autorités, qui refusent de stopper l’immigration alors qu’elles savent qu’il n’y a ni logement ni emploi à offrir aux centaines de milliers d’immigrés qui déferlent sur le pays..Ici, on squatte un hall d’accueil des urgences d’un hôpital, là, on occupe une ancienne école des Beaux-Arts, ou un campus universitaire, une maison de retraite désaffectée, un immeuble de bureaux vides, un lycée, ou un square comme celui de Daviais qui a fait la Une de la presse à plusieurs reprises..Un nouvel épisode illustre l’impuissance des autorités..500 migrants occupent le gymnase Jeanne-Bernard, que le diocèse de Nantes, propriétaire des lieux, souhaite faire évacuer..

Une évacuation par la force publique autorisée par le tribunal de Nantes, mais que le préfet de Loire-Atlantique refuse de mettre en œuvre !.Il n’y a pas de relogement suffisant..Érythréens, Somaliens, Guinéens, Tchadiens… s’entassent dans ce gymnase où les conditions de vie sont épouvantables. Manque de sanitaires, hygiène déplorable, gale, tuberculose, odeur pestilentielle, violences internes, drogue et troubles à l’ordre public. Tel est le sinistre tableau de cette immigration « chance pour la France »..Sans parler du coût démentiel de cette déferlante migratoire qui s’abat sur le pays depuis des années. Ce qui se passe à Nantes préfigure ce que vont connaître toutes les villes de France : une submersion incontrôlable.

.Si Macron est réélu, la France comptera 3 millions d’immigrés de plus qu’aujourd’hui en 2027. L’immigration va tout emporter, tel un tsunami..Paupérisation, islamisation et violence sont les fléaux qui vont s’abattre durablement sur le pays, tant Macron s’acharne à détruire notre héritage culturel.

Comment les Français peuvent-ils encore s’acharner, élection après élection, à voter contre l’avenir de leurs propres enfants ? Voilà qui reste un mystère. Seul un arrêt total de l’immigration peut sauver le pays du naufrage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *