Le Pacte de Marrakech, une nouvelle étape de l’islamisation de la France

Publié le 6 décembre 2018 – par Pierre Bleven (Riposte Laïque)

Donc, le poids de l’OCI sur l’ONU est de 30 %… Idem dans la plupart des organismes internationaux.

L’Arabie saoudite investit depuis des années en Europe pour la diffusion de l’islam (plus de 80 milliards d’euros en 10 ans. Source Alexandre del Valle – Les vrais ennemis de l’Occident). Il y a une véritable offensive tous azimuts de l’islam dans le monde depuis les années 2000 après le sommet de la coopération islamique (https://www.isesco.org.ma/fr/the-islamic-cultural-action-outside-the-islamic-world/). Pour eux, l’argent n’est pas un problème et acheter des voix dans les votes, le silence ailleurs ou les moyens de peser et d’arriver à une majorité ne leur pose pas beaucoup de problèmes (même si la Chine commence, elle aussi, à débarquer sur ce terrain).

Quelques résultats notables :

En France, un nombre de mosquées financées en progression exponentielle ;
Une montée de l’islam à la tête de l’État (Benalla, Belattar) ;
Le Qatar investit notre économie et se paie ce qu’il veut (voir par exemple le PSG) ;
Coupe du monde de football au Qatar en 2022 ;
L’Arabie saoudite rentre dans la Commission de la condition de la femme alors que ce pays décapite des femmes en pleine rue encore en 2018 ; (3)
Les ONG subventionnées en sous-main par Soros, allié objectif de l’islam, aident à l’invasion récente de l’Europe ;
On estime les investissements de l’Arabie à l’étranger à environ 750 milliards de dollars placés à 60 % aux États-Unis et à 30 % en Europe, dans les marchés financiers, les participations dans les grands groupes, l’immobilier, etc.
Et j’en oublie…

Pour voir l’étendue des dégâts c’est ici : (5)

Et donc, on a maintenant le pacte de Marrakech. J’ai du mal à croire que ce traité est exempt de l’influence de l’OCI qui voit là une bonne occasion de diffuser « légalement » son idéologie avec tout un tas d’avantages : (1)

L’immigration devient un droit ;
L’immigré ne doit plus être assimilé ni intégré mais doit être reçu en acceptant toutes ses pratiques et toutes ses croyances sans discuter ;
Tous ceux qui essayeront de contester cette politique seront soumis à de la rétorsion (subventions réduites pour les journaux), condamnations au pénal pour ceux qui oseraient contester le traité.
Le plus fort dans l’histoire, c’est que les pays les plus riches de l’OCI et les plus déterminés à l’expansion de l’islam ne reçoivent actuellement aucun immigré sur leur sol, sauf pour s’en servir comme esclave.

À qui profite – le plus – le crime ?

Et donc ce traité est tout bénéfice. Il va contraindre les pays européens à se laisser envahir légalement tout en permettant de propager certaine idéologie qui n’attend que ça.

Il y a une campagne de presse, comme d’habitude dirais-je, qui vise à mettre le doute en arguant que ce pacte est inoffensif et non contraignant. Grosse erreur. Les termes des 50 pages de ce traité sont très violents, agressifs et nous laissent à la merci de la volonté des migrants venus de je ne sais où. Ça n’empêche pas certains de rêver : « À l’heure de la mondialisation, les migrations sont facteurs de prospérité, d’innovation et de développement durable », dit le texte… Un préalable très discutable…

Je pourrais aussi me dire que j’exagère, que je suis un effroyable raciste, comme tout Riposte Laïque et certains Gilets jaunes qui commencent à se réveiller, comme le suggère France Info jamais en retard d’une désinformation. (6)

Et à supposer que, éventuellement, en se tordant l’esprit, on découvre que ce n’est pas totalement contraignant, que ce n’est pas une obligation, ça fait partie de ce que l’on appelle « Soft law » (2) c’est-à-dire que l’on commence doucement à imposer une idée, lentement, et puis au bout d’un certain temps, on fait passer cette idée comme la pratique courante et, de fait, cette pratique devient la loi. C’est toute l’hypocrisie de ceux qui font semblant de croire que ce traité n’est pas dangereux.

De toute façon, ça devrait mettre la puce à l’oreille quand certains pays – et non des moindres – refusent de signer ce pacte : l’Italie, la Hongrie, l’Autriche, la Pologne, Israël, la Bulgarie, l’Australie, la Croatie, la Suisse hésite, la Belgique se déchire sur le sujet et, tenez-vous bien, les États-Unis.

Un esprit chagrin a balayé cet argument en disant, argument récurrent, que ce sont des pays qui sont tous en train de basculer populistes… La Suisse ? L’Australie ??

Personne ne me retirera de l’idée que ce pacte de Marrakech est téléguidé par l’islam, fait partie de sa stratégie et que pas mal de gens (dont notre président) se font complices de cette stupidité.

Il est effectivement grand temps de mettre tous les problèmes sur la table, de renverser la poubelle et de traiter sérieusement 40 ans de dérives et d’abus de pouvoir de nos gouvernants.

Pierre Bleven

Explication du pacte, vidéo de Dorian Manzoli. Il faut s’accrocher, c’est pas très glamour mais c’est efficace : https://www.youtube.com/watch
Définition soft law : https://portail-ie.fr/resource/glossary/90/soft-law, https://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_mou
Exécution en Arabie saoudite : https://www.algeriepatriotique.com/2018/08/22/le-regime-barbare-des-al-saoud-execute-une-femme-le-jour-de-laid/
Le pacte mondial pour les migration contraire aux souverainetés : https://www.valeursactuelles.com/societe/le-pacte-mondial-pour-les-migrations-ou-loffensive-onusienne-contre-le-principe-de-souverainete-nationale-101346
http://www.disons.fr/?page_id=18049
https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/le-chaos-total-le-remplacement-des-peuples-on-vous-explique-pourquoi-le-pacte-de-marrakech-affole-certains-gilets-jaunes_3083905.html





2 réflexions sur « Le Pacte de Marrakech, une nouvelle étape de l’islamisation de la France »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *