Invasion migratoire africaine : ces terribles vérités qu’on cache aux Français

*
« Ce qu’on ne vous dit pas sur la crise migratoire », titre le Figmag.

Immigration et asile : ce ne sont que mensonges et trahisons. Tout est orchestré pour détruire la France. Macron est un personnage éminemment diabolique.

L’asile est devenu la principale filière clandestine.

Les Français doivent savoir que les demandes d’asile baissent partout en Europe sauf en France, devenue la destination privilégiée des migrants.

Tout clandestin arrivant en France est assuré de l’impunité et de la régularisation à terme, tant les recours sont illimités pour éviter l’expulsion, comme nous le verrons plus loin.

C’est le résultat du discours de Macron, qui fait de l’immigration une fatalité à laquelle il va falloir se résigner avec l’explosion démographique en Afrique, un continent perdu, incapable de se sortir de la misère malgré ses immenses ressources naturelles.

Pour Macron, il faut subir l’invasion. Et sa loi asile-immigration n’est qu’une fumisterie de plus pour faire croire qu’il agit. Mais plus personne n’est dupe.

64% des citoyens ne lui font plus confiance (Kantar-Sofres)

71% jugent sa politique injuste (Odoxa-Dentu Consulting)

65% la jugent inefficace. (Odoxa-Dentu Consulting)

L’article du Figmag nous rappelle quelques réalités que le pouvoir cache aux Français. Artisan de l’invasion afin d’accélérer la mixité de la société, Macron fait tout pour maquiller les chiffres du désastre identitaire qu’il orchestre sciemment.

Tout d’abord Gérard Collomb annonce 300 000 clandestins en France, alors que leur nombre augmente de plusieurs dizaines de milliers chaque année, notamment avec les déboutés du droit d’asile jamais expulsés.

Un rapport parlementaire, pour le seul département de la Seine-Saint-Denis, département de moins de 2 millions d’habitants, les estime entre 150 000 et 400 000 !!

400 000 pour le seul département du 9-3, mais 300 000 pour toute la France !
20% de clandestins dans le 9-3, mais 0,05% dans toute la France !

C’est dire le machiavélisme du pouvoir pour tromper les Français.

En ce qui concerne les demandes d’asile, elles ont explosé en 2017, dépassant les 100 000 candidats, record historique.

Mais pour les 5 premiers mois de 2018, elles sont en hausse de 15%.

On peut donc tabler sur 115 000 demandeurs sur l’année, dont seulement 5% seront expulsés, selon la Cour des Comptes.

Petit rappel à l’usage du migrant économique, arrivé d’un pays sûr. Ahurissant !

Le tandem Macron-Collomb ose nous parler de fermeté avec sa loi asile-immigration, alors que ce n’est que débandade généralisée.

Tout d’abord, il faut savoir qu’un migrant n’est soumis à aucun délai pour demander l’asile.

S’il est arrêté sans papiers, il fait sa demande auprès de l’Ofpra, qui a 6 mois pour la traiter.

S’il est débouté, il fait un recours devant la Cour nationale du droit d’asile.

On lui accorde alors une aide juridictionnelle que le contribuable se fait un plaisir de financer.

Ce recours est suspensif.

S’il échoue, le clandestin est donc soumis à une obligation de quitter le territoire français. OQTF

Mais il oppose alors un nouveau recours devant le Tribunal administratif.

Si le Tribunal administratif confirme l’OQTF, le clandestin se retourne vers la Cour administrative d’appel.

En fin de parcours, il peut soumettre encore son dossier à l’Ofpra.

En cas d’ultime refus, il peut aussi se présenter comme “étranger malade”, donc inexpulsable.

Le but du jeu, pour tout migrant parfaitement informé de ses droits et du maquis des procédures d’asile, est d’atteindre le délai de 5 ans, le jackpot au delà duquel il sera automatiquement régularisé, en vertu de la circulaire Valls de 2012, qui a permis de régulariser 30% de clandestins de plus en 5 ans !!

Une circulaire dévastatrice que Macron a refusé de supprimer !

On l’aura compris, tout est fait pour détruire le pays. C’est une entreprise de démolition de la nation française minutieusement organisée.

Macron n’a même pas touché à la loi de 2016, qui a raccourci de 5 à 2 jours le délai accordé aux policiers pour étayer les dossiers de reconduite d’un clandestin.

Mais si d’aventure un débouté du droit d’asile est en passe d’être expulsé par avion, les associations pro-migrants s’organisent pour empêcher le décollage de l’appareil.

Un guide pratique circule sur le net, pour mobiliser les passagers contre cette “déportation”, en faisant pression sur les policiers accompagnateurs et sur l’équipage.

En fait, tout repose sur la volonté du commandant de bord qui a le dernier mot.

Pour ma part, je n’ai jamais refusé d’embarquer un clandestin expulsé, étant systématiquement du côté de la loi et l’ordre, donc des policiers accompagnateurs.

Hélas, trop de CDB font le choix de la tranquillité et débarquent le clandestin. Il est tellement plus facile de renoncer !

Selon Eric Ciotti, des avions modulables pouvant transporter des passagers ou servir de bombardiers d’eau, sont en cours d’achat pour éviter les expulsions par voie commerciale. Réelle volonté de régler le problème ou simple poudre aux yeux…A suivre !

Ensuite, pour renvoyer un clandestin, encore faut-il qu’il ne se déclare pas apatride.

Maghreb et Afrique noire sont évidemment réticents à reprendre leurs ressortissants. Il faut dire que la manne des transferts de capitaux envoyés au bled et en brousse par les immigrés est vitale pour les pays.

Ces pays n’accordent pas les laissez-passer consulaires indispensables à toute expulsion.

Et comme Paris ne veut en aucun cas conditionner sa coopération avec ces pays, à une politique d’expulsion, aucun clandestin ne repart dans son pays d’origine.

Il va de soi que toute l’Afrique, et même au delà, connaît la musique !

Le coût exact de la politique migratoire est évidemment tenu secret.

Plusieurs études ont chiffré ce coût entre 80 et 100 milliards par an, si on inclut toutes les dépenses induites.

La Cour des Comptes a chiffré en 2015 le coût d’un demandeur d’asile à 13724 euros. On appréciera la précision à l’euro près, alors que la France ne sait pas combien elle héberge de clandestins à un demi-million près !

Le coût de l’asile dépasse 2 milliards. L’AME, qui soigne les sans papiers mieux que les Français, atteint 1 milliard par an.

Un mineur isolé coûte aux départements 50 000 euros par an.

En 2016, ils étaient 13 000 et en 2017, ils étaient 25 000, dont 60% de faux mineurs, selon un rapport sénatorial. Faites le compte !

Car pour pratiquer une radio des os et détecter un faux mineur, il faut l’accord de celui-ci et une autorisation du juge judiciaire.

Un mineur isolé, c’est à terme 10 personnes arrivées en France, avec le regroupement familial élargi accordé par Macron.

En conclusion, Macron et sa clique parlementaire, sont aux commandes dans le seul but de promouvoir une société multiculturelle qui va tuer notre France millénaire.

Salvini ayant fermé les ports italiens et Merkel étant sur un siège éjectable, c’est Macron qui se pose en défenseur de la politique d’accueil européenne, avec son nouvel allié espagnol, le socialiste Sanchez.

Si les Français ne veulent pas voir leur pays devenir un pays du tiers-monde totalement désintégré, en proie à l’insécurité et à l’appauvrissement généralisé, ils devront se débarrasser du président le plus machiavélique que la France ait connu.

Les élections européennes seront l’occasion pour les patriotes, les identitaires et autres lépreux qui aiment leur pays, de dire non au mondialisme et au vivre ensemble.

Car le vivre ensemble version Macron, c’est donner les clés de la France aux immigrés, sans aucune contrepartie. C’est accélérer le Grand Remplacement et le changement de civilisation.

Jacques Guillemain (Riposte laïque)

10 réflexions sur « Invasion migratoire africaine : ces terribles vérités qu’on cache aux Français »

  1. Christian Hugues….J’aime bien les gens qui, au lieu de lutter contre le milliard et demi de mahométans en train de « djihadiser » le monde entier, ce qui peut faire peur, préfèrent rejeter la faute sur les 17 millions de juifs qui ne sont en guerre avec aucun pays blanc…Plus facile de lutter contre les moucherons que contre les frelons asiatiques, n’est-ce pas ?

  2. SUJET :

    CONSÉQUENCES DES MIGRATIONS DU SUD NON MÉTRISEES DEPUIS 40ANS
    HONTE À NOS DIRIGEANTS DE TOUT BORD QUI NOUS ON AMENÉS AU BORD DE LA GUERRE CIVILE

    A TRANSMETTRE À TOUS NOS DÉPUTÉS D’URGENCE MÊME SI CELA EST TROP TARD.
    QU’ILS NE FASSENT PAS LES ÉTONNÉS…

    Une enseignante témoigne ….
    A LIRE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    UNE ENSEIGNANTE TÉMOIGNE :

    >>> > > > Ceux qui ne voient pas une guerre civile d’ici 20 ans sont

    des naïfs, car un beau jour on ne pourra pas éviter de fairerespecter l’ordre par la force…

    >>> > > > *France*: une enseignante témoigne sans langue de bois du

    désastre de l’éducation des enfants musulmans en 2017

    >>> > > > Je suis enseignante (prof d’histoire-géo-éducation

    civique) depuis plus de 20 ans. J’ai exercé dans 5 collèges de
    banlieue, dont deux Zep et un établissement classé zone violence.

    >>> > > > J’ai donc vu passer dans mes classes (de la 6ème à la

    3ème) plus de 4.000 jeunes de banlieues, que j’ai eu à charge
    d’instruire, d’encourager et d’accompagner, avec une bienveillance et
    une abnégation qui ne m’ont jamais fait défaut.

    >>> > > > Vous prétendez que les populations des banlieues sont «

    mises au garage dès le collège et le lycée » ?

    >>> > > > Que « le socle d’une société épanouie est l’éducation

    » et, de ce fait, vous insinuez que les minorités ne reçoivent
    aucune instruction dans notre pays ?

    >>> > > > QUELLE VASTE BLAGUE ! NON : QUELLE ABERRATION, QUELLE

    MAUVAISE FOI, QUELLE VISION ERRONÉE ET MENSONGÈRE DE LA RÉALITÉ !

    >>> > > > Mes élèves des cités reçoivent la même instruction que

    tous les petits Français de souche. Leur instruction est gratuite
    (sans compter les aides et prestations diverses censées aider ces
    familles mais qui sont systématiquement dépensées pour tout autre
    chose que l’école…).

    >>> > > > Si, au terme d’un parcours scolaire la plupart du temps

    désastreux, le corps enseignant se voit contraint de leur proposer
    une orientation professionnelle en fin de 3ème, c’est qu’on ne peut
    pas raisonnablement proposer à un adolescent de 15 ans d’envisager de
    poursuivre des études de médecine alors qu’il n’a toujours pas
    daigné apprendre à compter (et à parler correctement le français).

    >>> > > > IGNOREZ-VOUS L’IMPORTANCE DE LA RÉSISTANCE À

    L’APPRENTISSAGE DU FRANÇAIS DANS NOS ÉCOLES ?

    >>> > > > LE FRANÇAIS EST POUR EUX UNE « LANGUE ÉTRANGÈRE », LA

    LANGUE DES « MÉCRÉANTS » COMME ILS AIMENT À ME LE RÉPÉTER .

    >>> > > > Voici le fruit de ma réflexion, après 20 années d

    ‘expérience au contact de votre soi-disant « génération sacrifiée
    » :

    >>> > > > Je suis en première ligne POUR TÉMOIGNER des moyens

    financiers, humains et techniques mis à dispositions de ces jeunes
    depuis des décennies (oui, des millions dépensés dans les collèges
    et lycées pour ces populations).

    >>> > > > JE VOUS SIGNALE, à titre d’exemple, que le collège où je

    travaille actuellement met à leur disposition permanente 14 TNI d’une
    valeur totale de 100.000 euros un dans chaque classe -, deux salles
    informatiques contenant 50 PC avec connexion internet, une
    bibliothèque magnifique sur deux étages, des dizaines d’heures de
    soutien hebdomadaires et tutorats en tous genres (qui coûtent
    beaucoup d’argent à l’Etat car payés en heures supplémentaires), UN
    SERVICE DE RESTAURATION QUASI GRATUIT, des voyages scolaires (
    musées, voyages en Espagne, en Italie, en Angleterre et en Allemagne,
    pris en charge par le foyer socio-éducatif ) etc., etc.,etc.…

    >>> > > > JE CONTINUE ?

    >>> > > > Les autres enfants de la commune (qui ne vivent pas dans la

    cité) sont loin d’avoir ce genre de privilèges. Malgré tout, ces
    jeunes des banlieues (comme vous les appelez) N’ONT QUE LA HAINE DE
    LA FRANCE à la bouche.

    >>> > > > Leur seule référence est « le bled ». LEUR SEUL DÉSIR :

    imposer leur culture en remplacement de notre culture nationale. ILS
    NE S’EN CACHENT MÊME PLUS : ils le revendiquent comme une fierté.

    >>> > > > Leur communautarisme rend inopérant toute tentative

    d’instruction et d’intégration.

    >>> > > > Quel que soit le sujet que j’aborde, en Histoire, en

    géographie ou en éducation civique, je ne rencontre de leur part que
    mépris et hostilité vis-à-vis de notre passé, de nos valeurs, de
    notre vision de la démocratie.

    >>> > > > Je n’ose même plus prononcer le mot « laïcité » en

    classe, de peur de les voir me vomir dessus ou pire, m’insulter.

    >>> > > > La plupart des collègues ont abdiqué depuis longtemps.

    Hélas, J’AI CRU UN TEMPS, COMME VOUS, qu’il était possible de leur
    transmettre connaissances, sagesse et foi en l’avenir de notre
    communauté nationale.

    >>> > > > J’AI RENONCÉ. Je suis tous les jours confrontée aux

    discours les plus intolérants qui m’aient été donnés d’entendre :
    propos haineux à l’égard des français, des juifs, des femmes, des
    homosexuels…

    >>> > > > L’évocation du terrorisme fondamentaliste les fait sourire

    (dans le meilleur des cas) quand ils ne font pas ouvertement, en
    classe, l’apologie de l’Etat islamique et de la charia.

    >>> > > > NOTRE HISTOIRE NE LES INTÉRESSE PAS. Ils ne sentent aucun

    passé, ni aucun point commun avec les « sous-chiens » et les «
    faces de craie » COMME ILS NOUS APPELLENT.

    >>> > > > Renvoyons-les dans leur pays d’origine. Si vous aimez le

    vôtre …

    >>> > > > Retournez donc à l’école ne serait-ce que pour un petit

    stage d’une journée… vous seriez mortifié.

    >>> > > > MARIE-FLEUR

    >>> > > > MAIS TRANSFÉREZ AU PLUS GRAND NOMBRE ET À L’ASSEMBLÉ NATIONALE SI VOUS LE POUVEZ

  3. C est impensable de voir ce fric dépensé pour eux et que les retraités sont si mal payé.
    Et dire que Macron n est pas Président de la République et que nous sommes le seule pays à ne pas avoir de Président…..Et tout passe avec le reste…..

  4. merci de toutes ces précisions… je suis scandalisée d’apprendre tout cela, nos anciens divent se retourner dans leur tombe, vivement les municipales de 2020 pour mettre un maximum de maires rn première solution ensuite le reste suivra – je partage tout ceci – une vraie patriote

  5. Quel but a t il ? Quel gain fait il a un changement et remplacement de la population ?
    J essai de comprendre car sa m embete de voir mon pays ressembler au tier monde

    1. Renseignez vous sur le projet des tenants du Nouvel Ordre mo dial..Tapez les mots suivants sur google  » Plan Kalergi Coudenhove  » ..lisez et vous allez tout comprendre d un seul coup….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *