Le ministre de l’Intérieur de Berlin avoue que la « haine contre les Allemands » est de plus en plus courante dans la capitale allemande

Andreas Geisel, ministre de l’Intérieur du land de Berlin, a déclaré mercredi que la haine envers les Allemands était en hausse dans la capitale allemande.

« La haine contre les Allemands existe en Allemagne. Ce n’est pas la norme, mais cela devient de plus en plus courant – ce serait une erreur que de nier le phénomène », a déclaré Geisel au quotidien Tagesspiegel.

« Que pouvons-nous y faire? Il est clair que nous devons intensifier nos efforts pour intégrer les gens. Cela inclut des cours d’allemand et d’éthique pour les réfugiés, de manière optimale pour tous », a ajouté le social-démocrate.

Le ministre de l’Intérieur répondait à un long rapport publié mardi par Tagesspiegel qui se demandait si Berlin devenait « un lieu de peur ».

Le journal a relaté les expériences individuelles de différents Berlinois qui avaient contacté le journal pour faire valoir que la ville devenait un lieu «d’agression accrue avec un sentiment de peur». Et ce sentiment a quelque chose à voir avec l’arrivée des réfugiés.

The Local.de




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *